AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Red Dead Redemption Undead Nightmare

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Red Dead Redemption Undead Nightmare   Jeu 20 Jan - 22:08



Nous revoilà donc, mais cette fois sur une note plus lugubre x3
Bien que la qualité du jeu original reste, celui-ci a une durée de vie bien décevante, même avec les différentes quêtes annexes, sa m'a vraiment surprise de le terminer si vite, de plus les mission sont bien banales comparé a l'original...mais enfin ^^ sa m'a franchement pas empêchée de prendre vraiment du plaisir a le découvrir.


Ah et sur le site (le lien est sur l'autre sujet) vous pouvez trouver le gaming live, ça donne un bon apperçut, je vous encourage donc a visionner les vidéos ^^, surtout si vous êtes potentiellement intéressé par ces deux jeux.

Bien comme pour l'autre voici quelques éléments pour vous :

- Descriptif :Red Dead Redemption : Undead Nightmare sur PS3 est le nom d'un contenu additionnel à télécharger pour le jeu d'action de Rockstar. C'est aussi le titre donné à un disque rassemblant toutes les extensions du jeu en question. On trouve sur le blu-ray Undead Nightmare, Menteurs et Tricheurs, Tueurs et Légendes, Outlaws to the End ainsi que tous les modes multijoueurs sortis jusqu'à présent. Le jeu Red Dead Redemption n'est pas nécessaire pour profiter de tout cela.

- Éditeur : Take 2 Interactive
- Développeur : Rockstar
- Type : Action
- Sortie France : 26 octobre 2010
- Classification : Déconseillé aux - de 18 ans
- Multijoueurs : 2 à 16 joueurs en ligne
- Version : Textes et voix en français


Notes obtenues :

Rédaction : 16/20

Lecteurs : 18/20




Et voici le test ^^ :

Après une tripotée de contenus multijoueurs, Rockstar s'attarde sur le mode solo de Red Dead en proposant un DLC calibré pour les fêtes d'Halloween. Si l'Ouest américain se pavane une fois de plus sous nos yeux ébahis, vous comprendrez très rapidement que la plus grande menace que vous allez affronter ne se résumera pas à quelques voleurs de bétail et autres desperados. Enquête dans un monde de cauchemars.
Red Dead Redemption :
Undead Nightmare


Le mort-vivant est une valeur sûre du cinéma depuis plusieurs années. Je le sais, tu le sais. Si les sacs de barbaque ne cessent de se multiplier en sortant des usines d'Hollywood, le jeu vidéo n'est pas en reste. Fonds de commerce de Capcom depuis très longtemps, l'intrusion du zombie se fait néanmoins dans des univers plus ou moins codifiés, la plupart du temps contemporains. Ainsi, tout en s'engouffrant dans la brèche, Rockstar propose une alternative à cet état de faits via une sorte de «What if Red Dead Redemption met Night of the Living Dead ?». Etonnant ? C'est le moins qu'on puisse dire même si une fois encore, le développeur nous prouve sa maitrise quand il s'agit de ne pas se prendre au sérieux. Pourtant, tout commence de façon plus ou moins sinistre, dans le ranch de John Marston puisque l'homme va devoir régler un petit problème de morts-vivants tout en s'occupant de sa femme et de son fils. Condamné à errer dans les terres désolées pour trouver l'origine de l'infection et un possible remède, notre cow-boy préféré va vite se rendre compte que cette mystérieuse épidémie ne touche pas uniquement les siens. Ce sera alors l'occasion de traverser une nouvelle fois les Etats-Unis d'Amérique ainsi que le Mexique en proie à la même folie.



En somme, en marge des protagonistes rencontrés dans l'aventure originale et d'environnements similaires, le joueur devra composer avec un univers alternatif dont les règles ont bien changées. La première consistera à oublier les magasins, tous fermés pour cause de fin du monde. Du coup, à mesure que vous éliminerez des zombies, vous devrez systématiquement fouiller leurs corps pour trouver des munitions. La tâche vous semble fastidieuse ? Pas de panique puisqu'à chaque ville purifiée, vous pourrez dénicher balles et nouvelles armes dans divers coffres. A ce sujet, retenez que Undead Nightmare se déroule en parallèle de l'aventure principale. Ainsi, vous commencerez avec un simple pistolet avant de pouvoir acquérir des fusils plus puissants dont un sympathique tromblon. Néanmoins, avant d'améliorer votre puissance de feu, vous pourrez compter sur une torche, votre meilleure amie durant la première des dix heures de jeu nécessaires avant de voir le bout du tunnel.


Toutefois, si l'arme s'avère puissante au tout départ, puisque permettant une mise à mort automatique si l'adversaire s'approche trop, vous comprendrez vite qu'elle ne pèsera pas bien lourd par la suite. En effet, à mesure que vous progresserez, les villes comprendront de plus en plus de zombies, certains étant très véloces, d'autres vous chargeant comme des taureaux ou vous balançant des jets d'acide à l'image d'un certain Left for Dead. Dans ce cas, rien ne vaudra le mode Sang Froid d'autant qu'il sera permis dès le départ de cibler vos adversaires. Utile pour dessouder des têtes, seul moyen de venir à bout d'un mort-vivant.



Si l'ambiance de fin du monde est presque palpable, on signalera tout de même plusieurs éléments fâcheux. En tout premier lieu, il est indiscutable que les libérations de villes deviennent rapidement répétitives et de plus en plus longues. Encore plus vrai quand on songe qu'une ville libérée pourra être à nouveau le témoin d'une attaque de zombies, ceci vous demandant alors de galoper pour la protéger même si cela est loin d'être obligatoire. Heureusement d'ailleurs puisqu'il n'est désormais plus possible d'utiliser un campement pour voyager rapidement. Autant dire qu'on a du mal à comprendre pourquoi Rockstar a viré cette idée bien pratique. Pour pallier ce manque, vous devrez alors vous rendre dans la ville purifiée la plus proche, monter dans votre chambre et utiliser le Trajet Express. Un peu lourdingue tout comme quelques missions peu stimulantes, à l'image de la cueillette de fleurs, renvoyant beaucoup trop à celles de Red Dead. A l'inverse, on sourira devant d'autres objectifs eux aussi construits sur les cendres de ceux du jeu de base mais rendus un peu plus exotiques grâce au bestiaire inédit. Par exemple, on s'amusera à traquer le Sasquatch à Tall Trees ou à dénicher les 4 chevaux de l'Apocalypse pour apprécier des montures aux étonnantes capacités. Ainsi, outre la joie d'assister à ce plan d'Epinal synonyme de John Marston galopant sur un destrier enflammé sur fond de pleine lune, on pourra également utiliser le canasson pour brûler les zombies. Beaucoup plus pratique que des chevaux zombifiés, résistants mais ne répondant pas tout le temps à nos sollicitations. Dans le même ordre d'idées, on tentera de capturer une licorne ou une femme cougar tout en enchaînant les missions essentielles au scénario. Bien entendu, rien ne vous empêchera de vous amuser à retrouver des disparus en sus et place des desperados ou à terminer des défis pour récolter des objets ou des munitions.

Revenir en haut Aller en bas
 
Red Dead Redemption Undead Nightmare
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Redemption RPG
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» Sweet Nightmare} Manni

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Hors RPG• :: •Espace discution• :: •Espace jeux vidéo•-
Sauter vers: