AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première journée de cours

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 17:55

Kirsan se réveilla difficilement ; il fallait dire que la journée précédente avait été... Mouvementée. Préférant ne pas revenir sur les détails de son retour, il se leva et s'habilla. D'après les nouvelles, son colocataire ne devrait pas tarder à le rejoindre. Il descendit prendre son petit déjeuné, puis retourna dans sa chambre en attendant le début des cours. il passa le temps en discutant avec son zanpakutho, qui avait pertinemment évité le sujet de la veille.

La sonnerie retentit, et il se rendit dans la salle numéro 3, pour un cour qui concernait essentiellement le zanpakutho. Se rappelant les indications de la jeune femme dont il jugea plus sage de ne pas prononcer le nom, même dans son esprit, il arriva en avance, histoire d'éviter d'avoir à subir sa présentation en étant debout devant la classe, à côté du professeur. Celui-ci, malheureusement, était d'avis que le meilleur moyen d’intégrer un élève à une classe étai de le faire intervenir souvent... En commençant par une présentation rapide devant ses camarades. Lorsque ces derniers furent enfin arrivés et installés, Kirsan reçut l'indication qu'il attendait avec très (trop) peu d'impatience.
(traduction pour les cerveaux lents : il est pas pressé de parler ^^)

-Bonjour. Je suis Kirsan Darion. J'ai dix-neuf ans. Je suis ravi d'intégrer cette classe.

Et ce fut tout. Il prit son sac posé à ses pieds et s'installa au milieu de la salle, à la seule place libre, à côté d'une jeune fille dont il remarqua uniquement qu'elle était blonde, ne cherchant pas à la dévisager.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 18:31

Elle s'était remise de son petit affrontement de la veille grâce à super papounet fantôme revenu de nul part ... Toujours est-il qu'elle dû insistant pendant trente bonne minute pour que l'homme reprenne sa forme de Zanpakutho. Ce n'était pas tout ça mais, elle avait l'habitude de combattre avec ses deux pistolets, elle se sentait mal à l'aise si elle ne les avaient pas tous les deux. Son paternel avait assuré ne pas savoir comment faire, mais il semblerait que les baffes et coups de poêles de sa fille lui ai fait retrouver la mémoire.

La blonde alla donc se préparer, ça faisait un peu trop longtemps qu'elle séchait les cours il était temps d'y retourner. Elle se souvint qu'aujourd'hui il serait question de beaucoup de cours pratique, parfait, elle avait besoin d'entrainement au cas où l'autre folle l'attaque sans raison. Elle troqua donc ses traditionnelles jupes pour un short et un ensemble bleu et noir.

Spoiler:
 

Pour le visage, elle mit une lentille bleu clair sur son œil plus foncé, ayant ainsi deux yeux bleus azures. La blonde s'équipa donc de ses deux pistolets pour partir vers l'académie à pied. Sur le trajet, elle repassa là où Linoa et elle s'était battu l'avant veille ... Elle se demandait bien ce qui avait pu arriver à une fille comme elle. Elle était gentille, elle se souvenait l'avoir complétement envoyé boulé la première fois qu'elles s'étaient rencontré pour la mission de Utai, malgré tout, elle était resté joyeuse et amicale ...
Elle commençait à regretté maintenant ... Mais on ne change pas une teigne.

Sur le trajet, elle pu aussi communiqué un peu avec ses deux acolytes.

*Alors, tu es redevenu bizarre ... machin ?*
*C'est moi "machin" ?*
*Oui, je sais plus comment t’appeler maintenant.*
*Ben, tant que je suis une arme, appelle moi simplement Omega ... Sinon appelle-moi papounet ♥*
*Hum ... Tu peux revenir ?*
*Il semblerait que oui.*

Elle ne savait pas vraiment si elle devait se réjouir ... Elle le baladait partout, elle allait devoir faire attention maintenant.
Elle arriva en cours et du finir le trajet en courant pour arrivé à l'heure. Elle entra dans la salle au milieux de la foule. Elle s'installa seul a une place, juste en face de deux camarades qu'elle connaissait bien dû à quelques missions communes.

-He salut Rean ! Ben t'es vivante finalement on commençait à se poser des questions.
-Salut les gars ... Ouais, j'ai eut pas mal de mission et après des imprévus. Une semaine à chier j'vous jure ...
-C'est vrais que tu sors avec le type qui a arrêté la guerre la ... Senetcher ? Fit le second.
Reanbell se retourna, les yeux révulsé de rage et de dégout.
-Quoi ?!? Nan la je veux bien supporter beaucoup de rumeurs mais pas ça !!
-Hehe, ben je sais pas moi ! Tout le monde dis que vous arrêtez pas de trainé ensemble.
-Je le supporte pas ce type, il me cause que des ennuies ...

L'autre jeune homme allait ajouté quelque chose mais le professeur demanda le silence. A côté, il y avait un jeune homme brun, jamais vu. Elle entendait déjà quelques filles pouffer et lancer de grand compliment sur le jeune homme. C'est vrais qu'il était plutôt pas mal, mais était-ce bien une raison de faire tous ces simagrées ?
La blonde posa sa tête sur la main et eut un soupir las quand il vint s'asseoir à côté d'elle. Non pas que sa présence le dérangé, mais se soupir était adressé aux filles qui lui lançait déjà des regards jaloux ...
Après quelques minute de cours, son collègue de derrière se coucha presque sur la table pour glisse quelques mots discret à son amie.

-pst, il parait que tu t'es battue avec Linoa !
-Tu l'as connais ?
-Un peu, c'était une bonne camarade. Qu'est-ce qui s'est passé ?
-J'en sais rien, elle disait des truc complétement dingue ...
-Elle a pété les plombs depuis la mort de Squall, elle est plus du tout la même. La dernière fois que je lui ait parlé elle était persuadé qu'il était en vie.
-Et ben justement moi la dernière fois que lui ait parlé elle m'a dit que c'était moi qui l'avait tué.

Le jeune homme allait dire autre chose mais il reçu une craie sur la tête.

-On se tait la bas ! Mademoiselle Valdès, venait donc au tableau nous parler des cours que vous avez manqué.

Reanbell lâcha un soupir discret et se leva pour allé remplir sans difficulté les calculs complexes que le professeur avait inscrit au tableau. Elle n'avait jamais eut de mal en cours, c'est pour ça qu'elle se permettait de manquer souvent. Elle redonna la craie au professeur qui était légèrement étonné ... Et sans doute un peu écœuré d'avoir raté son coup. Elle retourna s'installer en demandant à son camarade de parler de ça plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 18:56

En allant s'assoir, Kirsan ignora superbement les diverses demoiselles qui lui faisaient les beaux yeux et leurs commentaires, il passa par dessus le pied d'un mec qui avait cru utile de mettre sa jambe en travers, lui jetant un regard qui voulait dire **La prochaine fois je n'évite pas, je shoote**.

**Tu aurais dû lui casser la cheville, ça lui aurait fait les pieds... Héhé...**

**J'en mourrait d'envie, mais c'est pas la peine de me faire remarquer dès le premier jour**

Il entendit sa voisine soupirer lorsqu'il s'assit à côté d'elle, et il devina pourquoi. Sans doute aurait-il régis pareillement si'il n'était pas du genre... **Faites ce que vous voulez, j'en ai rien à foutre**. Il n'écouta au début pas la conversation des bavards dà côté, mais lorsqu'il comprit le sujet de la conversation, il se promis de rattraper ladite "rean" à la fin du cour. Sa voisine se leva, et il se dit que ce professeur avait quelque chose qui n'allait pas... Pourquoi avait-il soudainement stoppé son cours pour écrire une équation au tableau, et pour y envoyer une élève ? Sans doute une piètre tentative de ridiculiser les bavards... Enfin, il se décida finalement à repartir sur le sujet qui les intéressait... Ou... Qui l'intéressait lui.

-Monsieur Darion, que savez-vous des zanpakutho ?

**Dit lui qu'il ne devrait pas avoir besoin de toi pour avoir la réponse à sa question !**

-C'est une arme.

Le professeur fut encore une fois surpris par cette réponse, et il dit :

-Pouvez vous être un peu plus précis ?

Ce fut au tour de Kirsan de soupirer discrètement.

-C'est une arme qui possède son propre esprit et qui a sa volonté. Elle peut communiquer avec son porteur, et elle se libère lorsque c'est nécessaire, ou lorsque son processeur le lui demande.*

De plus en plus surpris, le prof poursuivit :

-C'est exact. Etes-vous déjà rentré en contact avec votre zanpakutho ?

Tout le monde, y compris le professeur, attendait évidemment une réponse négative. aussi, cédant aux demandes de Nawélia, fit-il durer le suspens avant de lâcher un :

-Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 20:27

Reanbell était en train de griffonner une multitudes de jolie papillons dans la marge de sa feuille pendant que le professeur faisait une cure de rappelle plus que lassante.

*Genre on sais pas ce que c'est depuis le temps ...*

Elle interrogea le nouveau, après tout ça devait être pour lui qu'elle faisait ça. Reanbell senti son téléphone vibré, elle se sorti discrètement, s'attendant à des nouvelles de Haru ... Mais non, c'était son agence. Elle avait une mission pour ce soir. ça ne la réjouissait pas mais au moins la prime avait l'air belle. Elle quitta la lecture de message pour en envoyer un à l'asiatique ... Il bougait ? Il avait pas le droit ! Y a qu'elle qui avait le droit de bouder. Elle réfléchit de longuement minute à si elle devait lui raconter son cours, ou juste lui dire "je t'aime" ou "tu me manques". Finalement elle n'écrit rien et rangea son téléphone avant de s'attirer de nouveaux le courroux de son professeur.

Ce dernier continua les explications sur les Zanpakutho.

-Nous avons longtemps pensé que ces armes était unique par individu, mais certaine personnes s'avèrent en avoir plusieurs ou sous des formes insolite comme un livre ou même des bijoux. Mademoiselle Valdès, vous faites parti de ceux qui en possède deux ? Est-ce une même entité ou deux bien distincte?
-Non, mes Zanpakutho ont bien un esprit chacun, deux personnes différente.
-Vous communiquez donc avec eux ?
-Depuis l'âge de six ans oui.
-Merci. Il existe des personne à la communication facile, d'autre n'entendront jamais leur Zanakutho de leur vie. Il y a un phénomène récent qui serait que les armes prenne parfois forme humaine. Un d'entre vous à déjà fait cette expérience.

Reabell leva discrètement la main.

-Vos deux armes ?
-Npn, une seule pour le moment. C'est arrivé suite à un combat particulièrement difficile. Elle montra son pistolet noir.
-Comment cela se présente-t-il ?
-Et bien pour moi, sous forme d'un homme d’environ 1m85, peut-être plus. Blond ... Je n'ai pas vraiment eut le temps de le voir l'oeuvre en combat.

Elle évita le sujet que cette arme s'était transformé en son père et qu'il était lui même équipé d'un Zanpakutho ... c'était peut-être un phénomène intéressant mais ça ne les regardait pas.
Le professeur poursuivit son court en parlant des libérations ...
La cloche sonna la fin du cours, la blonde se leva après avoir rapidement rangé ses affaires et sorti de la classe rapidement. Elle marchait à cadence plutôt rapide dans le couloir quand elle fut rattraper ... parce qu'un d’inattendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 21:21

**Héhé... T'as vu comment les trois gonzesses du fond te regardent ? Elles ont l'air complètements dingues !**

**Nan, pas vu, m'en fou.**


En fait, Kirsan savait déjà tout ce que le prof raconta... et du coup il n'écouta rien, discutant avec Nawélia. Lorsque la sonnerie retentit, il se dépêcha de ranger ses affaires, mais sa voisine fut plus rapide et il dû accélérer le mouvement. Il la rattrapa un peu plus loin, dans le couloir. Lui saisissant la main, il la lâcha dès qu'elle se fut arrêtée. Ne s'encombrant pas de formalité, il alla droit au but :

-Tu connais Linoa ?

**regarde les trois pouffiasses derrière toi, elles sont mortes de jalousie !**

**Je te l'ai déjà dit : Rien - à - foutre **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 21:48

Elle senti quelqu'un lui prendre la main, ni une ni deux, elle saisit son pistolet, près à faire lâcher le malotrus, mais reconnu bien vite le nouveau. Elle avait légèrement levée la main pour lui en coller une, mais il parla aussitôt de Linoa ... Qu'est-ce qu'il voulait au juste ?
Elle croisa les bras, l'air de rien, vous savez genre "moi ? J'ai jamais tenter de te coller une baffe voyons ...".

*Ben voyons, encore un type qui va utiliser je ne sais quel technique tordu pour te draguer, comme l'autre là avec ses petits yeux ...*
*Il s’appelle Haru ! Va falloir t'y faire !*
*Jamais ! Non mais, cet espèce de dragueur il est même pas foutu d'être la pour protéger ma petite Reany quand elle en a besoin ! Je t'avais dit Rean de pas lui faire confiance ! Regarde, plus signe de vie la !*
*Je suis sûr qu'il a une bonne raison, un Rean ?*
*La ferme je m’entend plus penser*

Reanbell ne chercha pas à être plus aimable avec lui qu'un autre, elle resta égale à elle même et demanda d'une voix neutre.

-Pourquoi ?

Elle faisait sa voix dure, mais elle avait tout de même une voix assez douce de nature, son visage aussi était celui d'une jolie petite fille ... Les apparences sont trompeuses, vous avait a faire à une vrais petite teigne. ça se voyait à son regard farouche.
Elle passa sont regard derrière le jeune homme où s'était posté trois filles au regard peu commode ...

*C'est pas vrais, comme si celles là me pourrissait pas assez la vie comme ça faut que ça recommence ...*

Elle avait déjà eut quelques accrochage avec ces filles pour les même raison que maintenant : un garçon. La dernière fois c'était pas qu'elle avait eut "le malheur" d’accueillir Cloud et Zack à sa table pour le repas ... Quel histoire !
Elle leur rendit leur regard noir et elle semblèrent froissé.

*Bon sang mais foutez moi la paix ...*

Agacé de cette échange de regard, Reanbell continua sa route dans le couloir, plus doucement, aux côté du dénommé Kirsan. Ce dernier expliqua très brièvement qu'il l'avait rencontrer la veille ... Il l'avait donc vu juste après qu'elle se soit battu avec elle.

-Ce n'était pas une amie proche, mais je l'a connaissais un peu oui. Elle marqua une pause. Je sais pas ce que tu lui veut, mais elle a un peu perdu les pédales, je sais si c'est une bonne idée de chercher à la voir.

Il ne semblait pas très causant, et domage pour lui, elle n'était pas ce genre de moulin à parole qui racontait très facilement sa vie ou quoi que ce soit ...
Ils arrivèrent bientôt au stade pour un cours de pratique. Parfait, c'était ce pourquoi elle était venue. En début de cours, elle alla voir son professeur qui lui fourni deux keyblades de même gabarie que celle de ses armes libérés. Elle avait fait beaucoup de progrès en conbat raproché, elle était plutôt fière d'elle. Elle avait l’avantage d'avoir un épéiste très doué sous la main, chez elle. Elle ne devait aps s'arrêter en si bon chemin. Elle sentait qu'elle n'était pas au bout de ses surprises, Linoa allait revenir en découdre et il fallait qu'elle soit prête à combattre car elle ne serait certainement pas en mesure de la raisonner.

Tous les élèves s'éparpillèrent sur le terrain et elle se retrouva face à Kirsan qui magnait une épée. Parfait pour l’entrainement. Reanbell se mit en position de combat. L’avantage est que si il avait d'autre question sur Linoa, elle pourrait lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Dim 14 Aoû - 22:25

Kirsan se mit en position : Le pied droit devant, les deux mains sur la poignet et la garde posée contre sa hanche, pointe en avant. Le prof donna le signal, et le jeune homme régis instantannément : Un bon coup horizontal au niveau du torse. Reanbell esquiva et contre attaqua. Le mouvement fut simple et dangereusement efficace, ou en totu cas contre un débutant comme Kirsan : elle se baissa et lui donna un énorme coup de garde dans les cottes. Le jeune homme fit un pas en arrière. Mais c'est que ça faisait mal ! Il replaça la pointe de son sabre en avant, par reflex, et se remit en garde.

Il ne se contenta pas d'un coup, cette fois, et enchaina les attaques horizontales/verticales/diagonales à une vitesse acceptable. Ce fut malheureusement trop lent et la jeune femme d'en face para facilement l'enchainement, mettant son adversaire à terre par un nouveau coup dans les cottes suivit d'un coup de pied dans la cheville. Elle tenta ensuite de poser la pointe de son épée juste sous la gorge de Kirsan. Mais celui-ci, décidé à sauver son amour propre, au moins en partie, il releva sa jambe droite et vint frapper la main de Reanbell, juste sous la garde. Bien que le bras de la jeune femme fut bien tenu, Kirsan était quand même particulièrement musclé, et elle n'eut pas d'autre choix que de relever son arme. Quant elle attaqua de nouveau, il avait roulé en arrière et était de nouveau debout, un ou deux mètres plus loin.


**Joue plus sur la vitesse, tu vas pas y arriver sinon**

Kirsan avança donc vers son adversaire, et attaqua bien plus rapidement cette fois-ci. La légèreté de son arme lui permit de frapper fort et vite, et il ne cessa pas d'avancer, même lorsqu'il fur très près d'elle. Il pensait la faire reculler de cette façon, mais Reanbell esquiva une de ses attaque en roulant sur le côté, et elle se retrouva derrière lui. La jeune femme lui envoyant un bon coup de pied dans le bas du dos, et il de plia en arrière totu en avançant d'un pas. Lorsqu'il se retourna, il se remit en place, un masque de calme peint sur le visage.

Le jeune homme re-attaqua, encore et encore. Chaque enchainement était remporté par son adversaire, mais il se débrouillait toujours pour éviter la défaite juste à temps. Il savait cependant que cela n'allait pas durer. C'était un homme endurent, mais Reanbell était une combattante. Il ne gagnerait pas, et il le savait parfaitement ; son but était seulement de faire durer le combat. Il devait rester debout. Juste rester debout. La jeune femme n'était sans doute pas à fond, ça il n'avait aucun moyen de le savoir. Mais pour l'instant, il était debout : tout allait bien. Le calme ne quittait pas ses traits, et ça devait énerver la jeune femme ; mais il était comme ça. Toujours calme. Et toujours debout
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 10:46

Reanbell n'était pas du genre à sous-estimé son adversaire depuis qu'elle avait rencontrer un handicapé lors d'une mission ... Il l'avait laminé. Il faut dire qu'elle était jeune à l'époque elle débuté tout juste, mais elle avait gardé la leçon. Le brun était tout nouveau, mais il ne semblait pas sans ressource. Et puis Reanbell avait déjà vu des nouveaux mettre à terre des deuxième année, parfois il arrivait que des élèves s'inscrive avec déjà pas mal d'expérience derrière eux.
Toujours est-il qu'elle était sur ses gardes.

Le professeur lança le top départ et Kirsan ne perdit pas de temps pour ouvrir les hostilités. Un coup simplement, plus lent qu'elle n'eut pas de mal à évité. Elle contrattaqua par réflexe, sans vraiment songer à le touché ... Mais première surprise, elle n'eut pas de mal à le toucher. Et à quelques reprise. L'échange dura un moment, et finalement il était un peu moue du genoux le petit brun. Il ne l'avait pas touché, en même temps, elle avait beau être une combattante à arme à feu, elle était très agile et ses technique de combat reposer sur un mouvement constant. Elle était endurante, agile et rapide. Il fallait l'être pendant des fusillades, tout ça faisait d'elle quelqu'un de presque intouchable.
Elle n'avait que ses propres capacité pour ce coup là, elle avait laissé ses Zanpakutho sur le banc afin de ne pas être tenté d'utiliser sa magie et d'écouter leur conseil. Celui d'en face avait son Zanpakutho et pourtant elle avait le dessus. Ce n'était pas non pus étonnant, si il n'avait aucune expérience il ne pouvait pas faire le poids contre elle qui avait trois ans de combat très actif derrière elle, en court comme en mission. La théorie et surtout la pratique en temps réelle, elle connaissait bien.

Le combat dura de bonne minute. Elle eut plusieurs fois l'occasion de l’assommer mais n'en fit rien, c'était sa première journée, se serait bête de l'envoyer à l'infirmerie maintenant. Et puis elle devait s'entrainer elle aussi, ce n'est pas avec une minute d'affrontement qu'elle allait progresser.
La blonde n'était pas à fond. En fait, elle collait sa vitesse et ses réaction aux nivaux de son adversaire, plus il s'énervait et augmenté sa vitesse, plus elle faisait de même.

Un dernier coup fut échangeait après de bonne minute d'affrontement. Un coup vertical vers le haut fut donné sur brun, Reanbell se pencha en arrière et l'épée de son adversaire sur frôla le nez. Énième réflexe, elle pivota et son pied vint heurter le visage de son adversaire à pleine vitesse. La puissance du coup l'éjecta quelque mètres plus loin, à terre. Reanbell se redressa, croisa ses deux Keyblades pour se mettre en garde mais ... Rien ... juste la voix du professeur.

-Reanbell, j'avais dit pas le visage !
-Oups ...
-Tu l'emmènes à l'infirmerie, maintenant !

Elle ne répondit rien et posa ses Keyblades d'entrainement pour s'équiper de ses pistolet puis courut auprès du jeune homme gisant par terre ... Elle s'attendait à ce qu'il part aussi ! Ben, ça lui fera les pieds ... Ou plutôt les dents là...

-Heu, ça va ?

Les trois groupies de tout à l'heure la dévisagèrent avec haine. Elle soupira et poussa légèrement le garçon du pied pour le faire réagir ... Il était sans doute un peu sonné. Les trois fille arrivèrent a son chevet pour l'aider mais il les ignoras et se releva ... il saigné du nez.

-Reanbell t'es vraiment conne ! ça va pas ou quoi ?
-Ho fous moi la paix ... Allez viens Kirsan, je dois t'accompagner à l'infirmerie.

Elle reçu quelques insultes mais les ignora en beauté et parti aux coté du brun qui se tenait le nez en essayant de pas mettre de sang partout. Reanbell lui proposa un mouchoir qu'il accepta ... Elle ne s'excusa pas, ce n'était pas son genre, mais à la place elle chercher un équivalent.

-Je pensais que tu allais éviter ... J'ai l'habitude d'y allait violemment en combat. Elle esquissa un micro sourire ironique. Et ben en tout cas, bienvenue parmi nous ! T'en verra d'autre, c'est qu'un avant goût.

Reanbell et sa délicatesse ... Reanbell la teigneuse ... Reanbell la femme fatale.

*Il est mignon avec le nez cassé aussi *x* *
*Franchement, avec ce que je ais sur vous deux maintenant va falloir arrêté ce genre de remarque ... C'est dégoutant ...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 12:32

C'était très simple : Il n'avait pas vu le coup venir. Il avait fait un superbe vol plané en arrière... Même si l’atterrissage fut bien moins... "superbe".

-Reanbell, j'avais dit pas le visage !

-Oups ...

-Tu l'emmènes à l'infirmerie, maintenant !

La jeune femme s'approcha de lui.

-Heu, ça va ?

Elle le poussa du pied et il se releva, ne regardant même pas les trois imbéciles qui se tassaient derrière lui et maugréant un truc qui voulait dire :

-Je pense survire... Joli coup de pied...

-Reanbell t'es vraiment conne ! ça va pas ou quoi ?

-Ho fous moi la paix ... Allez viens Kirsan, je dois t'accompagner à l'infirmerie.

Quelques insultes fusèrent, mais la jeune femme les ignora royalement et se mit en route aux côtés de l'estropié du nez. Celui-ci avait une main plaqué sur le visage, histoire d'éviter de salir -d'avantage- sa chemise. Après-tout, c'était la seule qu'il avait pour l'instant, il n'avait pas vraiment eu le temps d'aller s'acheter des vêtements...

-Je pensais que tu allais éviter ... J'ai l'habitude d'y allait violemment en combat. Elle esquissa un micro sourire ironique. Et ben en tout cas, bienvenue parmi nous ! T'en verra d'autre, c'est qu'un avant goût.

-T'inquiètes, ça va.

Et c'était vrai, le coup de pied l'avait sonné, mais il allait s'en remettre ! Ce n'était pas grand chose à côté de... De l'explosion qui lui avait très généreusement offert de très profondes cicatrices un peu sur tout le corps.

Le jeune homme s'étonna un peu de ne pas recevoir de commentaires de la part de Nawélia... Mais bien sûr ! Il l'avait lâchée en se prenant le pied de la très charmante demoiselle en face de lui.

Ils arrivèrent à l'infirmerie, et mademoiselle Trèpes les accueillit rapidement. Elle lui mit de la glace sur le nez et il dû retenir ses cheveux pour éviter qu'ils ne se retrouvent collés au glaçon. Sa cicatrices sur le visage ressortait maintenant que son teint avait viré au cramoisi... Et oui, le principe de la glace... C'est que c'est froid. Et lui avait très chaud. Donc, tout rouge. On avait l'impression qu'il avait une agraphe blanche de plantée dans la pommette.

Dès que l'infirmière décida de le laisser repartir, les deux jeunes gens quittèrent l'infirmerie et retournèrent au stad. Là, les deuxièmes combats allaient commencer.


Le professeur s'approcha de Kirsan :

-Ca va ? Tu peux continuer le cour ?

-Je vais bien.

-Ok. Vous voulez recommencer l'un conte l'autre ou vous préférez changer d'adversaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 13:31

Le jeune homme fut vite pris en charge par l'infirmière. Il était nouveau, un peu lent, mais costaud malgré tout. C'était le point fort des personnes plus lente, elle était généralement plus résistante aux coups. Un peu de glace sur le nez et le petit nouveau était reparti.
Ils quittèrent l'infirmerie pour retourner à leur cours. Le professeur s'assura que le jeune homme était opérationnelle avant de demander si ils voulaient à nouveaux s'affronter tous les deux.

-ça m'est égale. Fit la blonde en haussant les épaules.

C'est alors qu'une élèves fit son apparition en trompe. Elle arriva près du professeur, essoufflée et s'excusant pour son regard. Reanbell l'avait déjà vu avant, elle faisait parti de sa nouvelle agence : l'Akatsuki. Elle était brune, yeux mauves ... Kimono dit "de combat" violet et bleu. D'après ses souvenirs, elle s'appelait Sheena. La retardèrent balbutia une brève excuse de transport.

-Oui, bon ... Allez donc vous mettre en place. Tiens, Reanbell, avec Sheena. Je vous voir combattre à l'arme blanche pour le moment.

Les deux jeunes femmes acquiescèrent. Reanbell alla reprendre ses deux Keyblade d'entrainement pendant que la brune sortait un Katana non aiguisé d'une carte. C'était un entrainement, elle se mettait toute les deux dans les mêmes conditions. Elle se mirent en place, prète a commencer l'affrontement. Pendant ce temps, le professeur avait trouver une nouvelle adversaire au nouveau.

-Loreleil, contre le nouveau.

Une jeune femme aux cheveux vermillons s'avança, toute de rouge vêtu. Ses cheveux était élégamment bouclés et ses yeux était doré et pétillant. Reanbell et Sheena l'observèrent avant de s'échanger un regard entendu ... Un regard qui voulait dire "pauvre garçon". Cette fille n'était pas seulement connu pour ses troubles de la personnalité aigu, mais aussi et surtout pour sadisme et sa violence ponctuelle. Elle pouvait être douce comme un agneau, et l'instant d'après devenu violente et vous massacrer pour un simple mot de travers. Reanbell ne plaignait vraiment, elle ne poensait pas avoir autant raison en lui disant qu'il en verrait d'autre ... Là il allait souffrir. Le professeur s'en rendait compte au moins ?
On dirait que non, puisqu'il quitta le cours en lançant le tope départ.

La blonde ne s'occupa plus du nouveau pour se concentrer sur ses mouvements. Ce combat allait être autre chose, Sheena s'y connaissait en art martiaux, elle aussi était très rapide et agile ... Elle semblait très bien savoir manier le Katana. ça allait être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 15:05

Loreleil avait besoin de faire un massacre. Elle n'était pas de bonne humeur contrairement au dernières semaines de rêves qu'elle avait passé en compagnie de son Dieu. Nous, voila maintenant trop longtemps qu'elle n'avait pas eut de nouvelle de lui justement ... où était-il donc ? L'avait-il abandonné ?
Sa mauvaise humeur fut palpable dés le réveilles, sa dame de chambre fut la première à en faire les frais, se retrouvant avec une fourchette planté dans la main. Le petit déjeuné fut prit en famille cette fois, avec son frère et son père qu'elle ne regardait plus avec autant d'admiration qu'avant. Elle ne le regardait plus tout court ... Depuis qu'elle avait rencontré Shin, toute son amour, toute son admiration n'était plus que pour le beau roux androgyne. Il était devenu son Dieu, et ne plus le voir la mettait dans tous ses états.
Le repas fut comme d'habitude, ennuyeux et silencieux. Il y avait bien longtemps que cette famille noble n'avait en commun que leur sang.
Étrangement, son père lui avait adressé la parole pour prendre de ses nouvelles. Sa réponse le surpris le plus haut point, puisque c'était la première fois que sa fille lui manquait totalement de reste.

-Père, j'ignorais avoir une existence quelconque à vos yeux.

Elle but son thé avec une élégance insolente.

-Ma vie vous importe peu, veuillez donc faire comme d'habitude et l'ignorer.
-Loreleil, je te demanderais de me parler avec plus de respect.
-Je ne fait que montre de tout le respect que j'ai pour vous.

Son père se leva en frappa la table alors que Loreleil posait calmement sa tasse vide.

-Tâche de m'en montrer plus, je suis ton père, respecte moi en tant que tel !
Elle se leva de son élégance féline.
-Père, vous n'êtes jamais que mon géniteur, je vous ai assez remercié pour m'avoir enfanté. Je ne vous doit rien.

Elle restait parfaitement calme contrairement à lui. Elle s'équipa de son épée fine à la garde décoré qu'une rose et de ronce avant de sortir, ignorant les réprimandes qu'hurlait son géniteur.Elle fut bientôt arrivé à l'académie où elle envoya ses "amis" paitre ailleurs. C'est dingue comme la notoriété de l'argent rendait les egns tenace ... Elle avait beau les insulter et même se montrer violente avec eux, ils n'étaient jamais loin de la jolie rousse pour lui lécher les bottes. Elle passa au toilette avant son cours de combat. Elle contempla un instant son reflet dans le miroir et renforça le rouge de ses lèvres. Elle vouait une adoration presque mystique pour cette couleur qui lui allait si bien ... Ses yeux dorés pétillaient de sadisme alors que ses lèvres pourpres et luisantes esquissé un léger sourire. La douce Loreleil ne serait pas présente aujourd'hui ...

_______________________________Début du combat (duel contre Kirsan)

Elle rejoint son cour où elle fut d'abord sur le banc de touche en attendant un partenaire. Le professeur l’appela ... Elle combattrait contre un nouveau venu. Elle habilla un sourire malicieux en venant faire face à son adversaire. Elle dégaina son épée et se mit en position de garde comme à l'escrime. Le top fut donné avant que le professeur ne quitte la pièce ... Elle allait s'amuser. Le jeune homme attaqua de façon qu'elle jugea très maladroite, elle pivota en claquant sa lame contre celle de son adversaire avant de dévier sa trajectoire. Elle se remit en position avec beaucoup d'élégance.

-Allons, tâche de pas m’ennuyer ...

Il attaqua lui rapidement, et Loreleil se fit un malin plaisir de l'évité dans même chercher à parer ou à contre attaqué. Elle fit ce petit jeux quelques minutes, histoire d'énervé un peu le garçon.

-A moi de jouer maintenant, regarde.

Ses yeux semblèrent s'illuminer alors qu'elle attaquait en coup droite, très difficile à parer. Le garçon y parvint cependant de justesse mais plutôt que buter la dessus comme le jeune homme pouvait le faire, son coup se fit fluide, comme un seul mouvement et sans accoue, elle remonta sa lame, tourna et parvint à lui griffer le visage.

-Très jolie ... Je peux goûter ?

Elle exécuta un nouvelle assaut au terme du quel elle pu passe son doigt sur la plaie du jeune homme afin de récupérer son sang. Elle se lécha le doigt en souriant.

-Hum ... pas mal.

Le jeune homme attaqua toujours plus vite et plus fort, alors qu'elle remarquait que son arme allongé ...Elle ricana en comprenant qu'il libérait son arme, bien qu'elle trouve la libération médiocre.

-Ho, c'est si difficile que ça ? Ricana-t-elle.

A ces mots, elle exécuta un nouvelle assaut, puisqu’il jouait à ça, pourquoi se priver ? Elle tourna sur elle même en leva son épée, lame vers le bas, et provoquant une petite tornade de feu autour d'elle. Elle s'immobilisa en donna un coup à son adversaire, ce coup n'était pas fait pour toucher mais pour envoyer un geyser de flammes. Le feu vint brûler le bras du jeune homme qui cacha sa douleur pour contrattaquer. A présent, les assaut de Loreleil se faisait des plus agile et des flammes venait ronger la peaux de son adversaire.

-He ! On doit pas utiliser la magie !!

Fit un élève. Loreleil le fit taire en envoya une boule de feu sur lui tout en continuant son combat contre le brun. Il résista un moment tout de même ... Puis elle décida de s'amuser un peu plus. Les symboles gravé sur sa lame s’enflammèrent pour la chauffer et c'est la que Loreleil parvint à toucher le torse du jeune homme par une feinte rapide et précise. Elle entailla son torse d'un croix sanglante. Elle le toucha une fois encore au visage après quelques échanges, puis le bras. Elle brûla généreusement l'autre bras avant de donner un puissant coup de pied à l'arrière de ses genoux pour le faire tomber. Elle lui entailla le dos et le mit complétement à terre par un coup de pied dans la nuque. Elle ramassa l'arme du garçon en riant.

-Allez, relèves-toi ... Tu ne m'a même pas touché ... Il se releva douloureusement. Je vais t'aider un peu.

Elle s'entailla elle même la peaux sur 10 centimètres à partir de la clavicule avec l'arme du garçon avant de la lui jeter. Elle lui rit au nez puis il se mit en garde. L'épée frôler à présent les deux mètres et il attaqua à nouveau. Quelques élèves lui conseillaient d'abandonner et il y eut même un "fait le mort" ... Il devrait écouter, avec une créature aussi sauvage que Loreleil, il fallait mieux faire le mort ... Quoi que, il faut pas avoir peur d'être dévorer vivant ... Je plaisante pas, depuis que son Dieu lui avait fait connaitre le gout de la chaire humaine, elle en était plutôt friande. Elle trouvait la chaire humaine un peu trop filandreuse, mais le sang était un délice, et pour les bains : rien de plus agréable !

Il y eut de nouveau échange devant lesquels elle se laissa toucher au bras, la douleur lui provoquant un rire exalté. Dans son euphorie, elle planta son épée dans l'épaule du jeune homme avec que les flammes venait se propages sur son bras pour ronger ses vêtements et sa peaux. Pour retirer cette jolie brochette, elle donna un puissant coup de pied, plaçant le talon pointu de sa chaussure en plein dans son plexus. Elle recula de plusieurs mètre, lâchant son Zanpakutho. Un élève maitrisant le l'eau vint éteindre les flammes alors que Loreleil lâcha un rire euphorique en applaudissant.

-Très distrayant !!! Rit-elle.

Les trois filles qui était visiblement très accro au jeune homme osèrent à peine échanger un regard terrifié avec la rousse ... Lorsque le professeur revint, il demanda à ce qu'on emmène le jeune homme à l'infirmerie, même lui avait peur de la sermonner ... Pas spécialement par peur de la puissance de la demoiselle, mais plutôt par peur des représailles de sa famille très influente ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 17:14

HRP : Ecoutez Fahrenheit de Immediat Musique en même temps.

Kirsan se mit en position en face de son adversaire, ladite Loreleil. Elle semblait très sûre d'elle, et il ne douta pas qu'elle avait toutes les raisons du monde de l'être : Il était nouveau, il venait de se faire écraser, et elle avait sûrement de l'expérience. Elle se plaça devant lui, adoptant une position d'escrimeuse, sa rapière pointé vers lui, le bras légèrement fléchi et la main gauche posée sur sa hanche.

Lui se contenta de mettre son pied gauche en avant et de placer ses mains et la poignée de son épée à droite de sa taille.

Le top départ retentit, et Kirsan fit un pas en avant en abattant sa lame ; il n'eut cependant pas le temps de toucher la jeune femme : Elle fit un pas de côté et laissa passer le coup. Ne perdant pas de temps, elle fouetta l'air et entailla le poignet du jeune homme avant qu'il n'ait pu ramener son arme et tenter une nouvelle attaque. L'acier mordit largement la chair du jeune homme qui, sentant que son adversaire était de celle qui frappait vite et bien, n'essaya pas de replacer son arme pour se défendre, mais tenta plutôt un e attaque directe. Il releva vivement son épée en diagonale pour atteindre la jeune femme au niveau de la taille. Son arme fine ne pouvait tout simplement pas parer une lame large comme la sienne, aussi la seule chance qu'elle avait de s'en sortir indemne restait l'esquive. La jeune femme semblait l'ignorer, et elle mit sa rapière en travers. Mais contre toute attente, la lame résista.


**C'est impossible !**

**Ce n'est pas une rapière**

**Quoi ?!**

Les deux combattants restèrent dans cette position un moment, le jeune homme essayant de comprendre, et la jeune femme se délectant de sa surprise. Kirsan se reprit, et, à défaut de pouvoir plier la lame de son adversaire, il força pour faire pivoter son poignet, et au final l'atteindre. Mais elle ne se laissa pas faire, et lorsqu'elle sentit qu'elle ne pourrait pas maintenir son arme à la vertical pour retenir celle de son adversaire, elle plaça son autre main sur la poignée pour résister.

**Cette fois-ci je l'ai !**

**Je ne pense pas**

La jeune femme, loin de se démonter, remonta d'un coup sec son arme pour que sa garde soit directement en contact avec la lame de Kirsan. Elle fit un pas sur le côté, et accompagna l(arme du jeune homme en remontant encore la sienne. Au final, elle pivota, et les deux épées passèrent au dessus de sa tête. Kirsan fit un bond en arrière, esquivant du même coup une attaque de son adversaire, et il remonta son arme pour parer le prochain coup. Seulement Loreleil n'en avait pas fini et elle fouetta de nouveau l'air en direction du visage de Kirsan. Celui-ci, devinant qu'il n'aurait pas le temps de parer, lâcha sa poignée d'une main et repoussa l'arme de la jeune femme avec le dos de sa main gauche. Il tira ensuite un grand coup et sauta en avant. Une fois en l'air, il reprit son arme à deux mains et abattit son arme de toute ses forces. A peine eut-elle touché le sol, juste à côté de la jeune femme qui avait une fois encore esquivé, il lui fit faire un arc de cercle sur la droite, utilisant seulement une main pour augmenter la portée. Lui était retombé sur un genou, et il n'eut pas le temps de se relever. Loreleil s'était baissée pour esquiver l'attaque, et elle n'attendit pas qu'il se remette en position pour plonger en avant, lui enfonçant sa lame de trente bons centimètres dans l'épaule. Il lâcha son arme. Comme son adversaire semblait décidée à rester dans cette position, histoire de bien le faire profiter de la douleur qu'il endurait en ce moment. Kirsan attrapa la rapière, et il poussa de toute ses forces. Centimètres par centimètres, il parvint finalement à retirer la lame. Il posa une main sur la poignée de son arme, mais la jeune femme posa son pied sur le plat de l'épée, l'empêchant de la ramasser.

-Aller Nawélia... On continue. Murmura-t-il à son zanpakutho.

Il se mit soudainement accroupi, et saisit la poignée de son épée à deux mains. Avant que son adversaire n'ai pu tenter un autre coup, il releva la lame avec toute la force qu'il lui restait. Propulsé en arrière, la jeune femme fit un saut périlleux arrière et atterrit sur ses pieds, deux mètres plus loin. Elle s'apprêta à avancer, mais se retrouva avec la pointe d'une épée sous la gorge. Par reflex, elle dévia la lame avec sa rapière, mais fut bientôt submergée de coups et elle fut bientôt contrainte à reculer en parant, sans se faire toucher, mais en reculant quand même, de plus en plus, jusqu'à-ce qu'elle ait le mur dans le dos. Alors que Kirsan s'apprêtait à lui entailler le bras, elle mit une main devant elle et prononça quelque chose ; quelque chose que le jeune homme ne comprit pas. Il le devina cependant lorsqu'il vit la boule de feu lui arriver dessus à pleine vitesse, et il n'eut le temps de rien faire. La fumée se dissipa enfin, laissant le corps du jeune homme calciné sur tout le côté gauche. Il ne bougeait pas, mais était bien vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 17:41

La jeune aide-infirmière avait eut l'autorisation de sécher ses cours de le journée afin de prendre ses marque dans son nouveau travail. Mais elle ne put pas faire grand chose car mademoiselle Trèpe...trouvait trop tôt pour la laisser soigner qui que se soit, pourtant elle lui avait raconté son aventure d'hier soir et elle semblait être contente du travail accomplis par la petite blonde...mais enfin...c'était encore tôt elle le savait.

Elle furent appelée en urgence dans une des salles de cours. Effectivement cela nécessitait des soins immédiat...alors que l'infirmière en cheffe était repartie chercher son kit de premier soin pour les brûlures Angélica décida qu'elle n'allait pas le laisser souffrir le pauvre!
Elle enroba les partie brulée d'une eau claire et très pur et surtout glaciale, sans causer de douleur quelconque elle lui expliqua ce qu'elle faisait.

- Lors de brûlures grave ou superficielle, il est conseillé de garder la partie brûlée a sous l'eau froide, plus elle y reste longtemps, moins longtemps la cicatrisation durera. De plus l'eau que j'utilise nettoie et désinfecte vos plaies de façon à ce que Madame Trèpe n'aie pas le besoin de vous bander le bras, ce qui vous ferait un mal de chien.

Oui, Madame Trèpe lui avait dit et répété que le patient devait savoir ce qu'elle faisait. Il fallait qu'il sache pour éviter de paniquer. Bon là il semblait pas du genre a partir en panique, mais elle tenait a faire de son mieux.
Lorsque l'infirmière en cheffe réapparut elle ne put..que regarder, elle servait a rien d'autre là tout de suite. Elle donna juste l'ordre a sa nouvelle recrue d'aider le jeune homme à ce relever pour le conduire à l'infirmerie. ça n'était pas confortable le sol. L'eau continua de graviter autour des plaies du jeune homme et il fut conduit à une chambre. Là, tout maintenant le traitement du bras elle s'occupa des autres plaies qu'il pouvait avoir et qui étaient moins grave. Pour cela elle lui expliqua que c'était une crème à base de plantes marines...
Ok sa sentait pas hyper bon...mais c'était très efficace!

Elle finissait les bandages de son bras (qui ne lui firent pas mal) et ceux des autres endroit blessé puis lui donna des médicaments anti-douleurs, alors qu'elle lui expliquait qu'il pourrait revenir si sa durait et la fréquance à laquelle il devait les prendre une nuée de filles en mode super-inquiètes déboulèrent dans la chambre et poussèrent l'infirmière qui se retrouva coincée dans un coin, loiiin très loin du jeune homme.

- Oh Mon dieu, Kirsan mon chéri!!! ça va aller? Je viens d'apprendre pour ton combat!! Dit une fille brune parmi les autre, une blonde attaqua directement après :

- Tu te prends pour qui espèce de conne!! C'est MON mec alors bas les pattes!!

Puis un autre vint tenter de remporter le titre de "petite amie officielle", puis une autre et encore une autre et encore et encore...Puis l'affrontement verbal vira aux mains et une baston général éclata au sein de l'infirmerie. Angelica na savait pas quoi faire, et de toute façon face à ses furies elle serait inefficace, Mme Trèpe tenta de calmer les esprit mais les groupies hurlaient plus fort qu'elle.

Angie était dans le fin fond de la salle et cherchait un moyens de s'en sortir sans mourir passée à tabac par ses folles furieuses.

**Oh mon dieu venez moi en aiiide!**

La demoiselle stressait vraiment là car personne ne pouvait rien faire contre toutes ses filles déchaînées, surtout pas elle qui ne combattait pas!

**Bon respire. Y'a bien un moyens de partir et de passer entre elles...**

Elle tenta de faire le crabe et de raser les murs jusqu'a la porte mais un mouvement de foule la fit vite retourner dans son soin. Elle tenta de les calmer.

- Hum...medemoiselles, calmez vous je suis sûr qu'il y a un malentendu...heu...je...non arrêtez de vous taper dessus......aucune réaction.

Elle laissa tomber et recommença a chercher un moyen d'évasion. Si elle arrivait à hurler suffisamment fort au garçon de sauter et de partir en courant peut être qu'elles le suivraient....mais elle n'avait pas une voix qui portait suffisamment, alors de là à couvrir la bruit qu'elles faisaient...
Non mais là elle avait vraiment loupé un épisode!! C'était qui ce gars? Une super star du rock ou quoi???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 18:50

Kirsan commençait à en avoir mal à la tête. Et il ne savait vraiment pas comment faire pour calmer la horde de furies... Aussi commença-t-il par les ignorer... La brune lui parla :

-Mais... Mais mon chéri, tu laisses dire cette garce ?

La blonde répliqua :

-Qui tu traites de garce, pouffiasse !

La jeune femme se jeta sur sa camarade et les deux disparurent dans la nuée de folles furieuses... Voyant que sa technique ne marchait pas plus que celle de mademoiselle Trèpes, et que la petite assistante de l'infirmière était plaquée contre le mur du fond, terrorisée. Il y avait de quoi en même temps...

**Bon, Nawélia. Tu es une fille...**

**Jusque là on est d'accord, oui**

**Très drôle ! Bon, tu dois être à peu près capable d'identifier le comportement féminin... je fais comment là ?**

**Ben tu choisis, t'es vraiment qu'un abruti !**

**Mais je choisis quoi ? J'ai pas envie de devenir leur «chéri», comme dit l'autre, là!**

**Ah, ben je peux rien pour toi.**

Kirsan soupira ; et bizarrement, tout le monde entendit. Un silence de mort avait envahi dans la pièce dès qu'il avait ouvert la bouche.

**Bon ben tu auras pas de mal à te faire entendre !**

Du coin de l'œil, il vit la jeune infirmière tenter de passer contre le mur, mais se retrouver ejectée à sa place. La pauvre... Le jeune homme s'assit sur le bord du lit, et il se leva. Tout le monde fit un pas en arrière pour ne pas le géner. Levant un sourcil, il se demanda ce qui se passait.

**J'ai dû rater un épisode...**

Il fit un pas en arrière et toutes les filles firent un pas en avant. Cette fois ci, il se demanda carrément :

**Nan mais oh ! Je suis juste un étudiant, pas une star de rock !**

**Tu es aussi le plus beau mec de l'académie...**

**Ah, je pensais que je n'étais qu'un abruti !**

Bon, il avait une sorte de pouvoir attirant, et repoussant sur ces filles. Quant il avançait, elles reculaient, et lorsqu'il reculait, elles avançaient... Autant user de ce pouvoir...

**J'ai une idée ! Prend la petite infirmière dans le fond sur tes genoux, elles vont crever de jalousie et elles vont dégager !**

**Non, je «n'utilise» pas les gens !**

**Ben fait comme tu veux, mais viens pas te plaindre !**

Kirsan se dirigea vers la porte, et toutes les filles le suivirent, faisant ainsi de la place au fond de l'infirmerie pour que Angelica puisse rejoindre le lit. Il lui jeta un regard entendu puis pris la parole d'une voix très calme et très froide :

-Dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 19:30

Reanbell et Sheena se battait avec beaucoup de concentration, si bien qu'elle n'avait même pas remarquer toute l'agitation qu'il y avait autour d'elles. Reanbell était armé de deux kyblade, malgré ça, la brune lui donner vraiment du file à retordre ... Elle l'avait déjà touché plusieurs fois, mais elle ne perdait pas espoir, elle aussi avait réussit à la toucher.
Leur affrontement dura de longue minutes, jusqu'à ce qu'elle s'arrêtent toutes les deux en même temps, pour observer la fin du combat de la cruelle Loreleil. Elle s'était arrêté l'une en face de l'autre, figé en position d'attaque. Elle avait l'air bien ridicule comme ça, mais personne ne pouvait le constaté, le spectacle du brun se faisant massacré attiré toute l’attention.

L'infirmière et sa nouvelle assistante arrivèrent très vite pour soigner les brûlure du pauvre nouveau ... Sentant une crampe la prendre au bras, Reanbell baissa ses armes et Sheena ne tarda pas à en faire de même ... Le pauvre garçon, elle lui avait presque cassé le nez et la il était dans un état vraiment moche. "Bienvenue" comme disait si bien Reanbell ...

-Et ben lui il a vraiment pas de bol.
-Tomber sur Loreleil pour son premier jour ... Y a de quoi vouloir rentrer chez maman ... Confirma la brune.

La rousse ne s'était pas inquiétait de l'état du jeune homme et se dirigeait vers la sorti. Elle passa devant les deux demoiselles et posa son regard sur Sheena. Un regard hautin accompagné d'un sourire malicieux.

-Tiens mais c'est la plouc de Mizuo ...

Sheena fronça les sourcils sans pour autant rétorquer quoi que ce soit ... Reanbell comprenait pas, ok elle était impressionnante et connu pour être très violente mais ce n'était pas une raison pour la laisser se pavaner comme une reine. Reanbell lui lança un regard hostile en soutient à Sheena et la rousse sourit. Elle posa ses yeux sur la blonde.

-Et toi ... Son visage ne m'est pas étranger ... Peu importe. Elle se tourna de nouveau vers Sheena. Il parait qu'en plus de tourner autour de mon frère, tu pioches dans les SOLDATS ? Une fille comme toi franchement ... Il faut vraiment avoir de drôle de goût. Peut-être que mon idiot de frère à envie de tester une fille de la campagne, vous devez être plus habituer vous à vous coucher dans la paille.

Contre tout attente, le point de Sheena se retrouva dans le visage de la rousse. Cette dernière se figea avant d'éclater de rire. Son visage se durcit et ses yeux reflétèrent une rage meurtrière.

-Comment une vermine putride comme toi peu oser me toucher ...

Au yeux de Sheena, on devinait qu'elle regrettait déjà ... Comme si elle n'avait pas assez de problème. Les mains de la rousse laissèrent échapper une lueur rouge et Reanbell interposant ses Keyblade d'entrainement afin qu'elle n'approche pas Sheena. La rousse ricana avant d'envoyer un geyser de flamme sur les deux filles. Reanbell ne pu user de sa magie pour contrer l'attaque, car sa magie dépendait de ses Zanpakutho contrairement aux autres ... Et ses armes n'était pas sur elle. Elle se jeta sur le côté mais fut toucher à l'avant bras. Sheena elle utilisa une carte de vent qui la protégea de l'attaque. Le professeur un "cessez les combat" général, par chance, Loreleil si teint et parti en ricanant ...

Sheena alla aider Reanbell à se relever.

-Désolée, t'aurais pas dû te mêler à ça, elle est très rancunière tu sais.
-Je suis plus à sa près, et je n'ai pas peur.

La brune accompagna ensuite Reanbell à l'infirmerie ... Elles ouvrirent la porte pour tomber sur une véritable troisième guerre mondiale ... De furies. En fait, elle arrivèrent juste au moment où le jeune homme de tout à l'heure les mirent dehors. Reanbell s'attira à nouveau quelques regard réprobateur, elle les ignora et s'approcha de la jeune apprenti.

-J'ai une brûlure à l'avent bras. Expliqua-t-elle simplement avant de montrer la plaie ... Pas jolie à voir.
Sheena reparti, elle n'avait rien à faire ici. Elle remercia Reanbell qui lui répondit qu'elle ne lui devait rien puis sorti.
La blonde posa un instant son regard sur le brun et osa un léger sourire.

-Je t'avais dis que t'en verrais d'autre ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 19:53

On aurait dit un grand général entouré de son armée...elle lui obéissaient au doigt et à l'oeil et ne firent pas d'histoire lorsqu'il leur ordonna d'une voix neutre de sortir.
Elle retourna donc auprès de son patient encore sous le choc, elle savait plus trop ou elle en était et tenta de recommencer ses explications avec ses médicaments, et voilà! Elle cherchait ses mots et ses main tremblaient...voilà quel effet cela lui faisait d'être proche et a deux doigt d'être mêlée a un combat...elle flippait encore maintenant. Elle fit demi-tour ouvrit graaand les fenêtres et prit une bonne inspiration. Elle s'approcha à nouveau du jeune homme.

- Excusez moi. Elle leva les yeux vers lui et continua : Je vous remercie d'avoir réagit, je n'ose pas imaginer l'état dans lequel elles auraient mis l'infirmerie sinon. Dites moi....au risque de vous paraître inculte et indiscrète, êtes vous une star? Musicien? Chanteur?...? Je suis nouvelle ici...et je n'ai pas vraiment le temps de m'intéresser à autre chose que mes cours et mon travail...

Le jeune homme qui avait enfin quitté son air de tueur qu'il avait quelques secondes plutôt lui répondit gentiment et elle se détendit.

- Oh très bien, c'est juste que pour quelqu'un qui est aussi nouveau, vous avez énormément de succès monsieur...?

Elle put enfin lui donner ses consignes pour ses médicaments et lorsqu'elle eut terminé deux demoiselles entrèrent. Une petite blonde vint lui montrer ses brûlures...
Elle demanda à la demoiselle de bien vouloir s'assoir sur le lit voisin du jeune homme et lui fit bénéficier du même traitement avec son eau. Elle en profita pour les questionner lorsque sa patiente avoua à Kirsan qu'elle l'avait prévenue sur le fait qu'il en verrait d'autres.

- Dites moi, qui est la personne qui vous a fait ça? Je sais bien que je n'ai pas mon mot à dire étant donné que je ne suis pas les cours de combats, mais il me semble que ça va un peu loin...ça doit arriver que des personnes se fassent blesser mais cette personne à l'air de le faire exprès je me trompe?

Elle s'inquiétait un peu pour tout ses jeunes gens...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 20:16

-Oh non, je suis juste nouveau...

**Et très beau...**

**Soupire**

-Oh très bien, c'est juste que pour quelqu'un qui est aussi nouveau, vous avez énormément de succès monsieur...?

-Kirsan.

-Monsieur Kirsan ?

-Non... Juste Kirsan.

La naïveté et la gentillesse de cette jeune femme lui tira un sourire. Elle lui donna enfin les consignes quant aux médicaments anti douleurs qu'il devrait prendre. Les brûlures cicatriseraient plus vite et il ne souffrirait plus du tout s'il les prenait sérieusement. Elle venait de terminer lorsque que deux jeunes femmes entrèrent dans la pière. La première repartit presque aussitôt, mais l'autre, la blonde, s'approcha pour faire examiner ses brûlures. Kirsan reconnut Reanbell. Cette peste de Loreleil avait encore fait des siennes...

-Je t'avais dit que tu en verrais d'autre...

-Oui, et j'ai su que tu avais raison dès que j'ai vu la folle furieuse se présenter devant moi...

**Le mot est faible !**

**Nouveau soupir**

Le jeune homme était fatigué, mais il préfèrerait tout de même finir sa journée de cours...

-Est-ce que je peux reprendre les cours ? Non-pas que rester ici me gêne, mais disons que pour une première fois, c'est quand même mieux de finir la journée...

**Pourquoi est-ce que tu me fais parler comme une pie à chaque fois que je suis avec une jolie fille ?**

**C'est faux, je n'ai rien dit quand tu était avec l'autre blonde**

**Elle s'appelle Rean.**

**Et alors ?**

**Encore un soupire...**
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 20:50

Il lui demanda de l'apeller juste Kirsan...ok sa lui allait.

- Pour ma part, je m’appelle Angelica Nox. Dit-elle en souriant.

Alors qu'elle soignait la blonde elle se permit de lui demander son nom et se présenta également. Reanbell lui expliqua donc qui était l'auteur de cette violence gratuite et elle lui donna sa description (qu'elle sache au cas ou qu'elle la croisait qu'il na fallait pas la contrarier)

- Loreleil Wilder...Jamais vue et j'espère que ça restera ainsi...Je n'aime pas ce genre de personnes, qu'un sois puissants soit, mais qu'on en profite pour rabaisser toute personne qui l'es moins...je ne dis pas de mal des gens en général mais j'aimerais que cette demoiselle tombe que quelqu'un de plus puissant qu'elle...histoire qu'elle se calme un peu.

Oui c'était un peu méchant mais les voir dans cet état lui mettait la rage au ventre.

Elle fit un bandage très fin juste pour protéger un peu et confia des anti-douleurs a la blonde également, en prenant soin de lui expliquer aussi quand les prendre.

- Et si la douleur persiste revenez me voir sans hésiter mademoiselle Valdès. Dit-elle en lui souriant.

Le jeune homme demanda a l'infirmière si il pouvait s'en aller aussi, ce a quoi elle répondit aussitôt.

- Bien sûr que non! Vous devez vous reposer, je comprends que rater le reste de votre première journée puisse être frustrant pour vous, mais je refuse de vous laisser vous balader dans cet état et qui plus est, fatigué! Votre corps à besoin de récupérer tranquillement d'accord? Comme ça vous pourrez profiter pleinement de vos prochains jours!

Cet argument finit de le convaincre et il ne résista pas plus longtemps. Elle sortit et revint avec un plateau repas. Eh oui déjà midi, le temps passait vite. Il allait se jeter sans pitié sur le nourriture lorsqu'elle le coupa dans son élan.

- Monsieur Kirsan, vous n'oubliez pas quelque chose par hasard? Dit-elle avec un sourire en coin.

Elle fit un signe de tête vers ses médicaments qui étaient pourtant posé sur sa table de nuit.

- J'ai définitivement bien fait de vous garder. Dit-elle amusée.

Elle fut appelée par Mme Trèpe qui lui demanda de...ranger des médoc T.T encore??? Elle s'éxécuta et porta les caisses dans la chambre de Kirsan (c'était dans cette pièce ou tout le matériel était rangé, elle était faite exprès pour les interventions d'urgence et elle n'avait pas voulu le faire se lever pour aller dans un autre pièce)

- Je n'en ai pas pour longtemps, désolée pour le dérangement. Lui dit-elle.

Mais il ne semblait pas gêné de la présence de la blonde et ils discutèrent, et discutèrent...une vrai pipelette!!! Mais ça ne la dérangeait pas du tout, au contraire elle adorait parler!
Et cela ne semblait pas déranger l'infirmière en cheffe puisque le travail avançait tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Première journée de cours   Lun 15 Aoû - 21:39

- Monsieur Kirsan, vous n'oubliez pas quelque chose par hasard ?

Le jeune homme la regarda sans comprendre, puis il se rendit compte qu'il s'agissait de ses médicaments...

-Ah, exact, merci.

-J'ai définitivement bien fait de vous garder.

-Ce n'est pas faux non-plus...

**Mais tu as fini de me faire parler !**

**Non, je crois qu'elle aime bien ça**

**Mais moi je n'aime pas parler !**

**Tu n'as pas envie de lui faire plaisir ?**

**Soupire.**

Après quoi il dévora son repas en un rien de temps, réussissant malgré les efforts de Nawélia à ne pas parler la bouche pleine.

**Dis, elle ne te fais pas un peu penser à Linoa ?**

*Qui ?**

**Linoa**

**Hum...**

**Alors ?**

**Je ne vois pas du tout de**

**Arrête ! Tu vois très bien de qui je parle ! Elle ne te fait pas penser à Linoa ?**

**Si...**

**Elle est jolie non ?**

**Elle est très jolie...**

**Ben tu vois !**

**De ? Roh làlà mais c'est pas possible, tu fais comment pour me faire dire n'importe quoi ?!**

**Ose dire que tu ne le pensais pas !**

**Soupire...**

-Eh sinon, vous venez de loin ?

-Non, enfin, en quelques sortes. J'ai emménagé ici avec ma famille alors que j'avais 12 ans, j'habitais Midgard. Avant d'arriver ici, je travaillais dans les usines de fabrique d'arme katsuki, j'ai d'ailleurs été blessé lors de l'explosion d'un réservoir de et bla bla bla et bla bla bla...

Au bout d'un moment, il commença sérieusement à en avoir assez :

**Si tu n'arrêtes pas maintenant, je lui dis pourquoi je parle autant ! C'est peut-être toi qui me fait parler, mais tu ne décides de ce que je dis que si moi je ne veux rien dire !**

**Eh ben dis lui, que veux-tu que ça me fasse ?**

-Je suis désolé Angelica, habituellement je ne parle pas autant... C'est mon zanpakutho, il me fait parler... J'ai plus parler ces dernières heures que je n'avais parlé dans toute ma vie antérieur...

Il ne faisait évidemment pas allusion à la veille, préférant railler cette journée de sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première journée de cours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première journée de cours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Première journée à Minas Thirith
» Première journée, impression & opinion ღ feat JS
» Un petit verre après une longue journée de cours (PV Hagrid)
» Ma première journée en tant qu'assistant [PV Sele'][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •La B.G.U• :: •Les salles de classe•-
Sauter vers: