AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que la lumière brise l'ombre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Zack
Admin
Admin
avatar

Messages : 773
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 12 / 100
Expérience:
2250/6000  (2250/6000)

MessageSujet: Que la lumière brise l'ombre...   Mar 15 Jan - 12:14

Il ne restait "plus que" le Désert de Kalm à traverser avant de pouvoir rejoindre la ville industrielle de Midgard. Genesis avait rapidement invoqué deux imposante créature, qui les avaient rapidement menés vers leur destination; les deux hommes traversèrent de nombreuses rues plus ou moins malfamée et durant cette petite marche à pieds, le brun se remémora les propos tenus par son compagnon d'arme : "Tu est coupable de son état et tu l’as rendue malheureuse si bien que si nous la sortons d'affaire, je t'interdis de la revoir...Est ce que t'a bien compris?" Il avait certainement raison et pourtant Zack ne pouvait pas s'imaginer être l'origine de toute la souffrance de son ex-petite amie...

« Mio, pardonne-moi.»

Les laboratoires du Quartier Général des Turks, où Miory était maintenue en quarantaine, furent enfin atteints et les deux compères montèrent sans perdre de temps au dernier étage, guidés par la connaissance des lieux du roux. Sur place, une grande salle d'attente, ou deux personnes, dont un laborantin se trouvait. La seconde de ses deux personnes, une jeune demoiselle aux longs cheveux noirs, était une bonne amie du brun.

- Tifa ??!

La bien nommée se retourna vivement pour faire face aux deux hommes et Zack ne perdit pas plus de temps pour la rejoindre.

- Depuis combien de temps attends-tu ici?

La demoiselle lui répondit inquiète qu'elle était là depuis que les Turks étaient venus chercher Miory et qu'elle se trouvait dans la pièce suivante, pièce dans laquelle les scientifiques lui avaient interdit de se rendre.

- Genesis et moi sommes là pour la sortit de ce cauchemar. Il jeta un regard vers le dit Genesis qui acquiesça. Je te promets qu'on va la sauver, et tout de suite.

Son ton se voulait rassurant et emplis de volonté mais il n'eut pas le temps de discuter davantage: Déjà, le roux se dirigeait d'un pas rapide vers la salle d'isolement, s'arrêtant auprès du chercheur, lui ordonnant d'ouvrir la porte.
Zack tenta de rassurer Tifa d'un sourire et suivit son équipier; la lourde porte se referma derrière eux mais l'extérieur était toujours visible par les longues vitres certainement renforcées, la serveuse et patronne du "Septième Ciel" regardant de manière impuissante la suite des évènements. Miory était là, allongés sur une sorte de lit rudimentaire dans une de ses tenues qui lui allait si bien, les bras et les pieds solidement harnachés, les yeux complètement clos.
Genesis dégaina sa rapière qui flamboyait déjà tandis que le Balambien, quant à lui, se ruait sur la jeune demoiselle.

« Mio, je te promets qu'on va te sortir de là, quoi qu'il puisse advenir de moi, je ferais tout pour te sauver.»

Les paupières de la jeune femme s'ouvrirent doucement, dévoilant les yeux violacés naturel de la belle rousse; son regard affolé se fixa sur le brun, puis sur son oncle et sa voie raisonna fébrilement dans le laboratoire.

- Zack... Genesis... vous.....

Les yeux de la jeune femme se clorent à nouveau, une larme perlant de son œil droit.

- On est là Mio, je te jure qu'on ne te laissera pas tomber.

Une silhouette se détacha de Miory en l'espace de moins d'une seconde, assénant au jeune Balambien un violent coup de pieds le repoussant plus loin. Le Diable en personne venait d'arriver et le combat allait pouvoir commencer. Il se releva et empoigna sa large lame, se ruant, au même titre que Genesis, sur l'adversaire. Celui-ci stoppa à main nue les lames des deux combattants, les faisant reculer d'un unique coup. Le rire malsain de la créature ténébreuse raisonna alors.

- Alors comme ça, vous pensez pouvoir la sauver? Il fit léviter Miory par un simple geste de la main. Je suis dans le regret de vous annoncer que n'étant plus nécessaire à mes plans, elle va mourir.

De sa seconde main, il fit s'écrouler le mur donnant vers l'extérieur et sans plus de modestie, l'envoya dans le but de s'écraser une dizaine de mètres plus bas...

- Mio !!!

D'un regard entendu, Zack laissa le loisir à Genesis de continuer l'affrontement; lui de son côté, se jeta par le trou béant. Le poids de sa lame lui permit de tomber plus rapidement et il parvint de se fait à attraper son ex-petite amie avant le contact avec le sol duquel il la protégea grâce à son propre corps. Un bruit inquiétant provint alors de l'os de son épaule et son souffle resta coupé un long moment, mais la jeune femme était saine et sauve...
Le corps du jeune homme répondit difficilement à ses demandes mais il parvint tout de même à se relever, Miory toujours dans les bras malgré son épaule fracturée. Zack entreprit alors de remonter au combat mais un contact froid au niveau de son dos le figea sur place... Lucrecia était là.
Il se retourna donc vers elle accompagnée de Squall et Liona qui le saluèrent plus ou moins chaleureusement et il leurs fit un bref résumé.

- Le combat a commencé depuis quelques minutes que déjà, il a voulu tuer Miory. Genesis et pour l'instant tout seul au combat, on doit vite aller l'aider.

La jeune infirmière ausculta l'épaule gauche de Zack qui lui assura aimablement qu'il allait pouvoir supporter la douleur jusqu'à la fin du combat et qu'ils n'avaient pas de temps à perdre avec des soins, avant de se précipiter à l'intérieur du bâtiment. Le trio de renfort le suivit.

Zack revint auprès de Tifa et déposa Miory auprès d'elle, devant ses yeux surpris et complètement déboussolée, sans doute n'avait-elle pas vue le plongeons du jeune homme... Bref, quoi qu'il en soit, il lui sourit une nouvelle fois, comme pour lui assurer que tout allait bien, avant de retourner péniblement sur le champ de bataille. Quelques secondes après, Lucrecia et les renforts était là... cinq contre un.
Genesis quant à lui semblait légèrement mal en point, ayant subi à lui seul pendant quelques minutes, les foudres du diable. Zack empoigna sa lame de sa main valide et la baigna d'une aveuglante lueur blanchâtre dont émanait une puissante magie blanche, merci Celest. Les choses sérieuses allaient enfin pouvoir commencer maintenant que la rousse était en sécurité...



_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 


Alors, suis-je devenu un héros à vos yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otherworld-forum.1fr1.net
Tifa
Graphistes
Graphistes
avatar

Messages : 1212
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 25
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Patronne du 7iem Ciel
Niveau: 7 / 100
Expérience:
1000/3500  (1000/3500)

MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Mar 15 Jan - 14:06

Tifa avait veillait sur Miory ces derniers jours, afin de lui faire oublier toute cette histoire de son mieux. Elle l’avait chouchouté plus encore que Cloud ou Akai lorsqu’ils sont malade, lui avait fait ses plats et ses gâteaux préféré et avait même déléguait une bonne partie de son travail au bar à Akai juste pour pouvoir passer plus de temps à flâner avec sa meilleure amie. La serveuse était au courant de tout ce qui se préparait, mais elle ne pouvait en dire un seul mot à Miory, car le diable en aurait alors été automatiquement informé. Elle s’inquiétait tellement, la seule chose qui pouvait la rassurer était de tout faire pour lui arracher un sourire ou un rire. Elle tentait d’évoquer leurs bons moment passés, tout en évitant les sujets sensible tel que Zack ou l’amour, ce qui ne rendait pas vraiment la tâche facile.

Puis ce matin, les Turks arrivèrent au bar de bonheur pour emmener Miory avec eux dans le laboratoire de leur quartier général. C’était donc le grand jour pour tous … Miory allait enfin être libéré de ce démon et tout allait rentrer dans l’ordre ! Du moins elle l’espérait, du fond du cœur … Elle désirait tellement revoir ses deux meilleurs amis heureux … Si cela était encore possible. Elle espérait que tout se soit bien passé pour Zack et qu’il allait bien, mieux que la dernière fois au moins … Elle avait eu très peur pour lui aussi.

Bien qu’un peu hésitant, Tifa insista auprès des Turks pour accompagner son amie, assurant qu’elle aurait plus besoin d’elle maintenant que n’importe quand par le passé. Ils acceptèrent finalement mais on ne la laissa pas aller bien loin. Arrivé aux laboratoires, on la fit longuement patienté dans le couloir, pendant qu’il préparait la rousse. Elle avait vu sur la chambre scientifique de là où elle était, et son cœur commençait à l’accélérer sous le stress. Pourvu que tout se passe bien …

Quelques longues heures d’attente plus tard, Zack apparut dans le couloir, accompagné d’un homme aux cheveux auburn vêtu d’un long manteau pourpre. Il avait une mine bien sombre et déterminé, alors que toute sa stature imposait le respect. Elle se souvenait de l’avoir vu une seule et unique fois, juste avant une attaque de Sephiroth … C’était l’oncle de Miory. Il passa à côté d’elle sans un regard alors que Zack venait la consulter. Malgré son inquiétude, Tifa laissa un sourire habillé ses lèvres, heureuse de revoir Zack en bonne santé.

-Zack ! Nous sommes arrivés ce matin, les Turks sont venu la chercher je n’ai pas voulu la laisser toute seule. Et toi, tout va bien ? Vous avez de quoi la sortir de là ?

Son grand ami lui assurant alors qu’ils étaient près à la sortir de ce cauchemar. Elle sentait le roux plutôt froid et une certaine tension planait entre les deux hommes, malgré tout, ils étaient très déterminé à sauver Miory, qui était pour tous deux la personne la plus chère qui soit. Zack se voulu rassuré envers la brune qui les suivit tout de même du regard avec inquiétude avant d’aller se poster devant la vitre. Tout se passa très vite et après un vif éclat, Tifa constata que Zack et Miory avait disparu de la pièce, laissant Genesis seul. Elle tenta bien d’aller l’aider mais il se montra ferme en lui ordonnant de rester en dehors de ça.
Zack ne tarda pas à réaparaitre, accompagné de Lucrecia, Linoa et … un revenant. Zack portait Miory dans ses bras et la jeune serveuse était plongé dans l’incompréhension.
Comment avait-il fait pour disparaitre de la pièce et revenir comme ça par derrière ? Zack était magicien ? Et puis, comment se faisait-il qu’un mort se tienne en face d’elle ? (Nous n’aurons qu’une chose à dire : Da fuck is this ? Da fuck is that ? Da fuck are you ?)

Zack demanda à la jeune serveuse de rester là pour veiller sur Miory et elle ne chercha pas à les contredire. Elle les laissa rejoindre Genesis au cœur du combat pendant qu’elle se précipitait au chevet de son ami.

-Mio … Tout va bien, nous sommes là, tiens bon …

Elle savait que quelqu’un devait rester près d’elle au cas où Sebastian tente de l’atteindre directement. La brune prit alors son ami dans ses bras en posa sa tête rousse contre son épaule en posant une main protectrice sur sa tête pour se faire rassurante. Elle surveilla attentivement les événements qui se déroulait à côté …

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
My Memories:
 
My fights:
 
My dreams:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquedunedestinee.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Mar 15 Jan - 15:21

Elle avait dû se séparer de Sephiroth pour le reste du chemin et resta donc en compagnie de Linoa et Squall, ce charmant petit couple qui était réconfortant de retrouver. Ils étaient doux et bien veillant l’un envers l’autre, et le seul geste « débordant d’affection » qu’ils osèrent en sa présence fut de pudiquement se prendre la main. Voilà au moins quelque chose qui faisait chaud au cœur après tout ce qui avait pu se produire … Elle ne s’expliquait toujours pas comment une personne avait pu réellement revenir à la vie ainsi, par la simple volonté d’une entité divine. C’était tellement surréaliste et à la fois tellement passionnant pour une scientifique comme Lucrecia, elle mourait d’envie d’étudier le phénomène mais ce n’était pas vraiment le moment.

Elle guida ses compagnons dans les rues de la ville usine jusqu’au cartier générale des Turks où Miory devait déjà être prête à recevoir ses soins. Le petit trio avait pu remarquer qu’à leur contacter, leur Zampakutho irradiait qu’une pure lueur blanche. Ils sentaient quelque chose de nouveau naitre en eux, quelque chose de puissant et de si bien veillant …

Aux abords de la grande bâtisse qui renfermait le quartier générale des Turks, ils virent deux silhouettes dégringoler d’une fenêtre. Lucrecia envoya aussitôt un sort pour amortir la chute que leur aurait été fatal sans cela. Elle courut aussitôt à leur chevet, accompagné de Squall et Linoa. Zack se releva rapidement, refusant les soins de la jeune infirmière, bien trop impatient de remonter porter mains forte à Genesis qui combattait seul. Lucrecia n’insista pas et le suivit le plus rapidement possible là où se déroulait l’affrontement. Le jeune guerrier déposa sa douce au bon soin de Tifa avant de rentrer de nouveau au cœur du combat.

La jeune scientifique boulonnait malgré son masque de glace bien présent. Elle détestait Sébastian plus que tout, car c’était lui qui lui avait pris Vincent et c’était à cause de lui s’il n’était plus le même depuis. Elle saisit son Zampakutho avec fermeté et pressa un petit bouton pour le faire s’étendre en un long bâton argenté. Elle respira profondément avant d’aller porter main forte à ses compagnons.
Elle devait rester calme et concentré pour ne pas faire quoi que ce soit d’idiot ou d’insensé qui pourrait leur couter la vie. Fidèle à son rôle, et malgré l’envie qui la rongeait de lui briser l’échine elle-même, elle restant en retrait, là où était la place d’une experte en magie tel qu’elle. Elle envoya plusieurs sort de soutient à ses camarades pour leur éviter quelques coups et les aider à encaisser ceux que ni elle ni eux ne pouvaient dévier.

Elle se souvenait des paroles de Celest, afin de le renvoyait d’où il venait, il devait tous se servir de leur nouveau talent en invoquant une incantation bien spéciale, dans une langue oublié que pourtant, Lucrecia connaissait pour l’avoir étudier et même traduite. C’était elle qui fut chargé de la retenir pour la prononcer au moment fatidique.

*Cette incantation est plutôt conséquente, je ne dois pas me tromper.*

Elle ne perdit pas plus de temps et commença à réciter les paroles que Celest lui avait apprise alors que le combat faisait toujours rage.

*Tu le la volé Sebastian … et puis tu es partis en promettant de me le rendre, mais tu as oublié tes affaires avant de partir. Il n’est plus le même, peut-être que si je te renvois de là d’où du viens ….*

Sans cesser de prononcer la longue incantation qu’elle avait à peine débuté, Lucrecia fut prise d’un doute. Et si Vincent restait aussi étrange même après le départ du diable ? Comment être sûre …

[HS : Je tiens à m'excuser pour la médiocrité de ces deux derniers postes T-T]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Mar 15 Jan - 19:17

Miory passait ces journée a s'amuser en compagnie de sa meilleure amie. Elle s'échappait de se cauchemar éveillé grâce à elle et elle ne faisait que la remercier.
Mais la nuit...oui la nuit...Il s'éveillait et la torturait afin de comprendre ce qu'il allait se passer. Nombres de fois elle c'était réveillée haletante, suante et dû aller prendre une douche glacée pour se calmer.
Il s'énervait de plus en plus mais ne trouvait rien. Il le faisait donc payer à la rousse. Mais elle avait cependant trouver un moyen de se changer les idées.
Montant a bord de son véhicule noir elle conduisait comme une vraie folle à travers la ville, sur l'autoroute, des chemins de campagne désert...
Trop vite le jour-J arriva.

Ce matin la, elle se retrouva dans sa chambre avec ses sacs pleins d'habits neuf résultant d'un shopping acharné avec Tifa. Elle choisit quelques tenues qu'elle enfoura dans une valise...elle ne savait pas ce qui allait se passer mais elle imaginait que cela ressemblerait a une sorte...d'opération...?
Elle prit une douche et se vêti d'une tenue simple, en gardant tout de même son sabre, toujours.

Spoiler:
 

Elle noua ces cheveux en un chignon faussement désordonné et mit une petite rose noire pour habiller le tout...oui elle avait envie de se faire plaisir une dernière fois...Elle en profita pour mettre un coup de crayon noir et un mascara qui étira ces cils déjà long. Elle aurait dû le faire plus souvent, c'était joli...

La rousse descendit les escalier en traînant sa valise et un Turks s'en empara pour la mettre dans une grosse berline noire banalisée. L'autre tint la porte au deux femmes.

- Non...attendez...j'aimerais y aller avec ma voiture....

Il se regadèrent, hésitèrent mais Miory réussit a avoir leur accord.

- Je ne serais peut être plus en vie se soir. Alors j'irais dans ma voiture, que vous soyez pour ou non.

Tifa monta a bord et Miory, pressa l'accélérateur une dernière fois...
Arrivées au QG des Turks la rousse ne put s'empêcher de prendre la main de son amie. Elle était morte de peur. Et ça commençait à s'agiter...

Tifa et elle furent séparées après un trop court instant, mais Miory fit une dernière fois demi tour et prit dans ce bras la brune. Elle tint le coup et réussit a retenir ces larmes. Enfin, une fois qu'elle eut le dos tourné une rescapée tomba tout de même.

Ce qui s'en suivit la glaça d’effroi. Une salle étrange, au centre, une sorte de brancard d'ou pendait diverses lanières de cuir.

"Je ne suis pas folle...."

"Oh, mais ça ne saurait tarder..."

Simple murmure...qui la terrassa une fois de plus. Ils lui indiquèrent de se placer sur la table et malgré son envie de partir en courant elle obéit sagement.
Un masque de plastique se posa sur son visage et une odeur étrange, en un souffle, emprisonna tout son système respiratoire et la fit s'endormir a une vitesse folle. Elle ne s'était rendue compte de quasiment rien.

Sebastian sortit juste après que deux personnes qu'il conaissait bien pointèrent le bout de leur nez.


Spoiler:
 


Quelques coup furent distribués par Sebastian (oh oui donne moi la féssée *w*) Puis il passa aux choses sérieuses.


- Alors comme ça, vous pensez pouvoir la sauver? Il fit léviter Miory par un simple geste de la main. Je suis dans le regret de vous annoncer que n'étant plus nécessaire à mes plans, elle va mourir.

Il balança le tout par la fenêtre et vit le petit crétin de Fair se jeter dans le vide.

- Imbécile.

Mais il n'eut pas le temps d'en dire plus que Rhapsodos attaqua sauvagement.

- Toi, tu m'ennuie.

Le diable arrêtait sa lame a chaque fois et rendait les coups, en atteignant ça cible.

- Je me demande comment tu peux ne serais-ce qu'imagine que tu peux me battre avec ton ridicule cure dent rouge qui te sers de lame...il n'a aucune incidence sur moi.

Genesis vit Tifa tenter d'intervenir mais il le lui interdit formellement, pour son bien.
Alors que Zack, Miory dans les bras et d'autres visages connu arrivèrent, Sebastian envoya le roux par la fenêtre.

- Oups. Dit il en souriant.

Ils eurent tous un mouvement apeurés en avant mais il était trop tard...il était mort.

- Mademoiselle Créscent, quel plaisir de vous revoir, comment se porte ce cher Valentine ? Il sourit d'un air fort lugubre.

Alors que Zack retournait à l'attaque appuyé de ces ridicules amis, Sebastian se rendit compte que l'infirmière récitait...

- JE NE LE PERMETTRAIS PAS !

Cette fois, il se mit en colère. D'un geste de la main il envoya valser contre les murs tout ces adversaires et empoigna Lucrécia.

- Un misérable humain, n'a pas l'autorisation de parler en cette langue. Son ton était si sec et si appuyé qu'il fichait la chair de poule.
Mais la dame tint bon et enchaîna tout de suite :

- Qu'avez vous fait à Vincent ! Rendez le moi !

Sebastian sourit.

- Je te l'ai rendu en vie, veille a ne pas abuser de ma charité. Je ne fait qu'assurer mes arrières. Ton petit fiancé se trouve sous un charme peu commun don la paternité me revient...je ne lui ai pas trouvé de nom, mais peut être que Créscent lui irait bien.

Sans prévenir il l'envoya à l'autre bout de la pièce. Il jeta un regard furtif en direction de Tifa et Miory.

- Ne sois pas jalouse petit coeur, je te ferais ta fête juste après ♥ ne t'échappe pas ou je risquerait de devoir te punir... Il lui sourit d'un air enjôleur et se dirigea vers Lucrécia.

- Si tu veux tout savoir, c'est un tour de passe passe qui consiste à rendre une personne différente, ce n'est pas forcément flagrant...je l'ai inventé lorsque j'était encore un petit démon mineur, il y a des siècles. Je m'amuse cependant toujours autant car il est remarquablement efficace pour faire du mal. N'as tu jamais pleuré malgré le fait qu'il t'ai été rendu? La mine de l'infirmière se durcit. Il ricana. Quand je te disait qu'il était efficace. J'espère que tu as eu mal, très, mal. Et tu continuera a ressentir cette douleur jusqu'à que je sois anéantis, ce qui n'est pas pour tout de suite. Il allait envoyer une boule de feu bleu sur la demoiselle lorsque qu'une créature qui ressemblait a un dragon happa Sebastian a une vitesse folle. Genesis se trouvait sur son épaule, indemne.

Le Bahamut de feu déchiqueta le diable qui fut comme neuf un instant après. Il fallait que Lucrécia récite le sort, et tout de suite !!!

Tout les combattants unirent le forces pour s'abattre sur le diable qui ne savait malgré ses nombreux pouvoirs, plus ou donner de la tête, et il ne parvenait pas a atteindre Lucrécia qui récitait encore.
Si ils ne l'avaient pas dérangés en train de se nourir de l'énergie de Miory, si un jours de plus c'était écoulé il aurait tous pu les tuer avec une aisance n'appartenant qu'a lui...mais il n'était pas complètement repus.

[je vous laisse gérer la suite pour les dialogues et tout ^^ et vous pouvez poster le moment ou vous le killez =3]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Mer 16 Jan - 9:44

Le combat dégénéra très vite et ils virent tous avec effroi Genesis passer par la fenêtre à son tour. Elle voulut faire quelque chose mais il était déjà trop tard, elle était trop loin … et qu’aurait-elle pu bien faire ? La belle resta cependant de glace face aux provocations du diable qu’elle méprisait tellement, masque glacial et frigide qui lui octroyait une beauté fatale. Ne se laissant pas décontenancé, elle entama donc aussitôt son incantation, malgré ses doutes, profitant de la tentative de diversion de ses camarades.
Cependant, l’infernal hôte le remarqua tout de suite et se débarrassa de ses opposants d’un simple geste de la main avant de se précipiter vers Lucrecia pour l’empoigner par la gorge. Elle le défia de son regard polaire, feu contre glace, sans se laisser impressionner, d’apparence tout du moins. Bien sûr qu’il était impressionnant et terrifiant, mais elle le haïssait bien plus qu’elle n’en avait peur.
Elle tenta dans un premier temps de continuer son incantation, coute que coute, malgré la pression qu’il exerçait sur sa gorge. Mais celle-ci fut bientôt trop forte et lui coupa les cordes vocales pour l’étouffer. Elle restait droite et digne, ne tentant même pas te tenir le poignet de l’homme. La glace commença simplement à envahir sa main, à partir de la gorge de sa victime mais elle fondit presque aussitôt.

-Qu’avez-vous fait à Vincent ?! Rendez le moi ! Parvint-elle enfin à articuler.

Il ne lui laissa desserra à peine son étreinte pour qu’elle ne suffoque pas trop vite, alors qu’il prenait grand plaisir à lui expliquer la chose. C’était bien lui qui avait ça, pour lui laisser un souvenir. Un charme subtile, à tel point que seul elle avait sans doute remarqué ces infimes changement, car elle seule était destinée à les voir et à en souffrir.

Lucrecia fut projetée à l’autre bout de la pièce où elle s’assomma presque contre un mur, sentant ses os craquer. Qu’est-ce que c’était ? Son dos, sa nuque son bassin ou une de ses côtes ? Elle ne parvint pas tout de suite à sentir que la douleur venait de sa cheville et Sebastian se trouvait déjà devant elle, avec son large sourire enjôleur et carnassier, sourire qui l’avait toujours dégouté, sourire qui l’avait effectivement fait pleuré lorsqu’un jour … Elle le vit sur le visage de Vincent.
Elle ne laissa pas paraitre son trouble et réprima sa haine du mieux qu’elle put pour ne pas tout geler autour d’elle sous un coup de nerf. Elle resta éternellement glaciale et frigide face à lui, ne lui montrant rien d’autre que du méprit. Jamais elle n’accepterait de lui montrer sa faiblesse, jamais elle ne lui ferait le plaisir de pleurer.

*Je n’ai plus de raison de pleurer … maintenant je sais ce que j’ai à faire, je vais te détruire …. J’en fais la promesse, Sebastian.*

Mais pourquoi s’acharnait-il ? Pourquoi prenait-il tant de précaution à le faire souffrir ? Il lui avait pris Vincent et lui avait rendu changé, tant d’affront, tant de parole blessante … Mais que lui avait-elle fait pour susciter tant d’acharnement ? Elle en était presque désolée, désolée qu’il n’ait rien d’autre dans sa vie que ça … Torturer les gens. Il ne connaitra jamais le bonheur et elle en était triste pour lui, mais tant pis. Elle ne lui pardonnerait pas de s’en être prit à l’être le plus chère à son cœur.

Le regard givrant de la demoiselle ne lâcha pas le miroir pourpre des yeux du diable lorsqu’il fit apparaitre une flamme bleue dans sa main. Elle ne ressentait toujours pas la peur, ni tellement de rage. Juste du mépris. Impuissante, elle affronta son sort en face, restant digne, quand Sebastian se retrouva happé par une immense créature. Un Bahamut.
L’infirmière se releva aussitôt, ignorant la douleur de sa cheville pour retourner en arrière alors que les guerriers se relevaient, plus déterminé que jamais à couvrir l’experte en magie. Cette fois, Sebastian ne put se défaire si facilement des camarades de l’invocatrice, qui continua à prononcer méthodiquement les paroles saintes. Elle faisait le plus vite possible, mais ne se lassait pas emballer par la précipitation, si elle buttait sur un seul mot, tout était bon à refaire.
Revenir en haut Aller en bas
Zack
Admin
Admin
avatar

Messages : 773
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 27
Localisation : Midgard

Feuille de personnage
Rang: Etudiant
Niveau: 12 / 100
Expérience:
2250/6000  (2250/6000)

MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Mer 16 Jan - 9:56

L'affrontement virait au calvaire pour les "chasseurs de démon" improvisés; Genesis avait était sérieusement repoussé mais Zack ne pouvait pas croire qu'il était passé de vie à trépas. Le diable quant à lui n'avait aucune difficulté à esquiver, ou même à encaisser les plus puissantes des attaques déployées par la petite troupe... Ils allaient devoir passer à la vitesse supérieure s'ils voulaient avoir une toute petite chance. Lucrecia, de son côté, était restée en retrait, récitant de manière fluide l'incantation enseignée peu de temps auparavant par Celest, représentante direct de la Déesse sur le continent d'Utaï.
Lorsque Sebastian remarqua le petit manège de l'infirmière, sa colère explosa et d'un seul geste il repoussa ses pitoyables adversaires, empoigna sa cible tandis qu'une discussion plus ou moins virulente débutait.

Zack se releva difficilement alors que ses compagnons, Squall et Linoa, étaient déjà debout. Un instant plus tard, la jeune infirmière de Midgard se retrouvait propulsée à l'autre bout de la pièce alors que le démon jeta un regard inquiétant à l'intention de Tifa et de Miory... toujours évanouie. Les trois Balambien fixèrent avec impuissance leur adversaire se diriger vers la soigneuse, reprenant son discours une puissante boule de feu bleuté prête à la percuter.
Pourtant, une imposante créature apparut et s'empara de l'ennemi, le déchiquetant rageusement sans pour autant en venir a bout, d'ailleurs, quelques secondes plus tard et il était debout comme si rien ne s'était passé... Mais au moins, une bonne nouvelle: Genesis était vivant.

D'un regard entendu, les quatre combattants se ruèrent sur Sebastian qui ne savait pas réellement qui frapper en premier. Lucrecia était sa cible principale mais il ne pouvait pas l'atteindre. Zack frappa, la lame fut stoppé et servit de bouclier face à l'attaque de Squall; Le diable changea de position avec rapidité pour éviter un projectile venant de Linoa tandis que Genesis et son invocations parvinrent à trouver une faille... qu'ils ne purent exploiter à cause d'un obstacle apparut magiquement devant eux.
L'adversaire reprit d'une marche calme, sa route vers la jeune infirmière, bien décidé à la réduire au silence... S'était sans compter sur le courage des guerriers présent.

- [Hiryuu Akuma Kaisu Suteki]

Zack laissa le tranchant de sa lame courir le long de son bras, offrant le sacrifice de son propre sang pour invoquer sa créature: Leviathan.
Spoiler:
 

- [Eviscerator]

Une lumière bleutée baigna la pièce et une puissante énergie déferla depuis Zack. Son épée laissa place à deux imposantes armes au mécanisme compliqué et au potentiel destructeur. Il ordonna, conjointement avec Genesis, à son invocation de se lancer à l'assaut et lui se concentra afin que ses deux lames ne reluisent d'une magie blanche parfaitement pure... Ceci fait il se lança à l'assaut, accompagné de l'oncle de Miory dont la rapière flamboyait d'un feu surpuissant. Le renfermé et sa compagne restèrent à distance pour soutenir leurs camarades par des attaques lointaine.

- Sebastian, tu ne feras plus souffrir personne !

Le Leviathan et le Bahamut s'abattirent sur le diable qui, comme précédemment, sortit indemne de son affrontement avec les chimères, mais cette fois, la rapière et les lames sacrée le percutèrent, faisant lâcher un râle de rage? De douleur? Quoi qu'il en soit, il repoussa une nouvelle fois le roux et le brun qui n'avaient pas dit leurs derniers mots.

- [Yajuu Setsudan'seishin']

Cinq lames de glace apparurent autour de Zack et se ruèrent sur le Mal incarné. Celui-ci se mit à rire nerveusement et stoppa la technique, la retournant vers son propriétaire qui se retrouva crucifié le long d'une armoire métallique.

« Je... ne peux... pas... »

Il posa ses yeux sur "Crépuscule", une de ses deux lames qui brillait toujours d'une vive leur blanche, puis sur Genesis, qui se retrouva une nouvelle fois repoussé après un échange de coup violent. Le brun tenta d'articuler quelques mots à l'intention de son coéquipier alors qu'autour de lui, Linoa s'afférait à le libérer.

- Genesis... Il pointa sa lame du doigt et reprit. ...tue ce... salaud...

Il cracha bien malgré lui une gerbe de sang et remarqua le signe de tête du roux qui empoigna l'épée tronçonneuse. Squall quant à lui entreprit d'offrir une chance à Rhapsodos de frapper si bien qu'il chargea.

- [Lion Jaw]

Son bankaï se libéra et il asséna le plus puissant coup possible, visant la gorge du diable qui esquiva avec facilité avant de s'amuser à torturer son opposant pendant quelques secondes, l'envoyant finalement valser à quelques mètres. Malgré son incapacité à toucher, il avait permis à Génésis de se redresser et de se jeter sur Sebastian, frappant pleine poitrine, enclenchant la tronçonneuse de l'épée. Cette puissance mêlée à la magie blanche pénétra le corps du démon dans un cri haineux et puissant qui emplis d'inquiétude les cinq guerriers... pourtant tout n'était pas terminé, Sebastiant bien que presque éventré était bien là, debout face à ses opposants... Ils allaient devoir le retenir... encore quelques minutes, pour permettre à Lucrecia de parfaire son incantation... Leurs salut viendrait de cette magicienne de talent.

Depuis son support, le jeune Balambien tentait de faire ce qu'il pouvait, au même titre que ses compagnons, pour gagner un peu de temps face à l'ennemi visiblement très mécontent.

- [Kyuuen']

Un fin dôme de glace engloba Sebastian puis implosa, créant de nombreuses aiguilles de glace acérées, qui vinrent se repaitre de la chaire démoniaque. Malgré tout, ce-dernier ne semblait même pas avoir remarqué l'attaque qu'il venait de subir... certes c'était un monstre, mais sa résistance était incroyable... Zack ne pouvait plus rien donner, et il parvenait difficilement à ne pas tomber inconscient par la fatigue et la douleur. Pourtant, il donnait tant bien que mal des ordres à son invocation, lui demandant de gagner quelques secondes précieuses et de soutenir Genesis, fixant inlassablement son ex compagne toujours inconsciente dans les bras de Tifa...

« Mio... on va gagner... on va te libérer de son emprise alors tient bon... s'il te plaît.»


_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 


Alors, suis-je devenu un héros à vos yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://otherworld-forum.1fr1.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Mer 16 Jan - 11:20

Le combat faisait rage et elle faisait de son mieux pour les assister de quelques sorts tout en récitant méthodiquement son incantation. Chacun des guerriers faisait preuve d’une grande détermination et d’une grande force, mais le diable restait tenace et redoutable. Lucrecia avait l’habitude de ce genre de situation, rester en retrait, couvrir les guerriers, préparer un sort puissant tout en en envoyant d’autres modeste sans perdre de vue une tactique raisonnée. C’était pour cette spécialité qu’elle était sorti major de sa promotion malgré son handicap au corps à corps, et elle ne se laissait pas déconcentrer. Elle allait bien dormir ce soir … Doublement bien que tout sera enfin rentré dans l’ordre. Allait-elle réussir à l’éradiquer définitivement ? Elle en doutait. Il en faudrait bien plus pour le détruire complétement, ce n’était pas à leur porté. Et si Vincent restait comme ça après le départ de Sebastian ? Ils devaient assez l’amocher pour qu’il ne puisse se servir de son pouvoir qu’afin de se préserver et rien d’autre.

Zack et Genesis était les plus déterminé de tous, mais les autres n’étaient pas en reste. Lucrecia aussi aurait aimé pouvoir lui planter une lame dans le ventre, pour sentir pleinement sa vengeance. C’était la première fois de sa vie qu’elle avait un tel désir de détruire et cela lui fit peur. Elle chassa ces pensées négatives qui avaient bien provoqué la déchéance de son frère avant de repenser à tous les côtés positif de ce combat : l’heureux dénouement. Elle n’était pas à l’abri des doutes, même si elle gardait la conviction qu’ils finiraient par vaincre.

Zack se retrouva bientôt hors d’état de combattre et malgré les efforts de Linoa pour lui venir en aider et lui administrer un rapide soin sommaire, elle ne pouvait s’attarder plus sur son cas à cause de Sebastian qui ne ralentissait pas. Il tomba à terre et la petite brune resta à ses côtés pour continuer le combat, afin de veiller à toujours attirer l’attention de Sebastian tout en protégeant son camarade à terre.

Les sors de Lumière se révélèrent plutôt efficace, car le diable semblait enfin sentir quelque chose. Peut-être n’était-ce qu’une démangeaison pour lui, mais c’était toujours mieux que rien. Tifa de son côté, se chargea de dévié quelque sorts perdu ou intentionnellement lancé vers elle et Miory, observant avec méfiance le déroulement des évènements sans lâcher son amie. Chacune de leur position étaient importable et rien de devait les ébranler et ils le savaient.

*Tu n’aurais jamais dû sortir de ton trou Sebastian !*

Lucrecia tendit son bâton-Zampakutho devant elle et une aura d’un blanc éclatant, pure et apaisant s’enroba. Son regard sévère et glacial capta une nouvelle fois les flammes qui animaient les prunelles du diable. Elle marqua une très courte pause dans son incantation avant de prononcer distinctement les dernières paroles d’un ton sentencieux. Les autres s’arrêtèrent alors et la jeune infirmière répéta la dernière phrase à l’unisson avec les autres et chacun des guerriers ayant reçu la bénédiction de la Larme de la Déesse fit jaillir de sa main un puissant rayon lumineux qui frappa Sebastian en pleine poitrine. Même Zack, bien qu’agonisant, mit ces dernières forces à cette œuvre.

Elle ne cilla pas, toujours glaciale et imperturbable. Elle voulait qu’il voit à quel point elle lui était indifférente à présent, qu’elle avait gagné et qu’il ne parviendrait jamais à l’atteindre quoi qu’il face.

-Retourne à ta place, parmi les songes et les mythes … En enfer.

Il poussa un puissant cri de rage, qui n’avait plus rien d’humain. C’était une terrible bête. Les flammes commençait à ronger son corps alors qu’il tendait la main vers la jeune infirmière, il parvint à la saisir à la gorge, mais disparut dans ses propres cendres l’instant d’après. Lucrecia n’avait pas cillé et était resté statistique, impassible. Un sang-froid comme elle n’en avait jamais preuve auparavant.

*Tu ne parviendras jamais à briser ma glace, je ne le permettrais pas.*

Cette dernière offensive avait fini de vider chacun des combattants de son énergie. Lucrecia elle-même était à deux doigts de s’effondrer … mais elle trouva tout de même la force, malgré l’épuisement, malgré sa cheville brisé, de marcher vers Zack pour lui donner les premiers soins, afin qu’il tienne bon jusqu’à l’arrivée des autres soigneurs, lui elle se dirigea vers Tifa et Miory … La rousse commençait à ouvrir doucement les yeux. L’infirmière laissa enfin un sourire apparaitre sur son visage, léger mais sincère.

-Comment va-t-elle ?
-Je crois que ça va aller … Assura Tifa, inquiète.

Lucrecia élargit un peu plus son sourire alors que sa vision se troublait. Tu devint noir et elle ne sentit même pas la chute …


[HS : alors Mio tu me dis si ça te conviens, sinon je modifis ^^ Si tu veux ajouter des trucs avec Genesis, allongé le combat, faire en sorte que Lucrecia doivent s'y reprendre à plusieurs fois ... Dis moi et j'éxécute ! *w* ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   Dim 27 Jan - 10:47

Sebastian restait un adversaire de taille et malgré leur chimères, il résistait vraiment bien. Zack qui gardait une manière de faire trop impulsive se prenait énormément de coup d'une ampleur importante. Genesis tenta de le calmer.

- Zack ! Ne laisse pas la colère prendre le dessus garde la tête froide ! Cria-t-il dans le tas. L'avait-il entendu? Pas sur.

Une seconde après il vit son coéquipier de fortune traverser une fois de plus la salle et se retrouver dans un état qui ne lui permettait pas de se relever.
Il lui fit comprendre de frapper avec son épée, enveloppée de magie blanche. Alors que Squall captait son intention, Genesis bondit sur le diable et lui planta la lame dans le coeur avec un cris de rage et enclencha le mécanisme redoutable lui lui broya littéralement tout les organes.
Zack tenta encore une attaque mais le diable eut un sourire.

Il tituba un peu, se redressa un peu et une sphère de feu noire et violacée dans un cris qui était plus animal que humain il envoya une énorme orbe de ce même feu sur la rousse et la brune à l'écart du combat.
Tifa aurait pu être blessée si un étrange petit démon bien connu ne décida de montrer le bout de ces moustaches à ce moment. Nibi.

Il absorba l'orbe laissant intact les deux femmes derrière lui. Voyant que Genesis reprenait le combat il se tourna vers Miory et lui poussa la joue avec sa truffe.
Puis, comme il dépendait de la rousse pour être matérialisé il s'en alla afin de ne pas l'épuiser plus.

Sebastian regardait fixement le roux qui empoigna son épée flamboyante qui émit un feu de dieu, ainsi que celle de Zack, qui dégageait un halo blanc impressionnant. C'était la dernière attaque, il le savait.

Chargeant une dernière fois il réussit a planter ces deux lames dans le corps du diable, mais celui-cui lui avait réservé une surprise.
Genesis baissa les yeux et découvrit...une plaie béante seule dans son torse...Une lame tout à fait transparente.

- Dis bonjours a ma chère partenaire, Chaosblade. En plus d'être invisible a l'oeil humain elle est enduite de poison. Tu à exactement 24h à "vivre" mais tu souffrira tellement que tu suppliera qu'on t'achève.

Après ce dernier coup de pute made in Hell, Lucrécia prononça la dernière phrase de son incantation et Sebastian, dans un cri encore plus glaçant que la dernière fois disparut en cendre.

Vincent entra a ce moment là et ratrappa sa belle avant qu'elle ne touche le sol. Tous furent ensuite évacués par hélicoptère vers Utaï. Il reçurent les premiers soins immédiatement car une armada de soigneurs avaient été rassemblés a cet effet.

Arrivés dans l'important palais, ils furent installée dans une grande salle pour les moins gravement blessé, et dans des chambres a part pour les autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que la lumière brise l'ombre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que la lumière brise l'ombre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de lumière dans l'ombre ne serait pas de refus.
» La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]
» Fin printemps 1187 - Spectacle Ombre et Lumière
» Une ombre sur les toits, une lumière dans les rues
» MONK | " J’étais une ombre sans soleil ; j’ai vu la lumière du ciel " l QUASIMODO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Midgard• :: •Secteur 2• :: •Quartier Général des TURKS•-
Sauter vers: