AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...

Aller en bas 
AuteurMessage
Luka
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Rang: Arme 03
Niveau: 4 / 100
Expérience:
637/2000  (637/2000)

MessageSujet: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Mer 30 Jan - 14:51

Sous l’eau brûlante d’une chambre d’hôtel miteux du secteur 2, Luka profitait enfin d’un moment de solitude, de calme. Elle ne pensa pas aux récents événements. Juste vider son esprit, tout oublier un instant…

Elle sortit de la pièce au bout de plusieurs minutes. Veillant devant la fenêtre à moitié fermée, Raiden se tenait debout, à l’affût. Cela faisait depuis qu’ils avaient quitté l’appartement de Lucrecia, il y a quelques heures à peine, qu’il était sur le qui-vive.
Se séchant les cheveux avec une serviette, elle le questionna :

- On dirait que tu traques quelque chose… Est-ce que tout va bien ?

Il lui affirma que oui, mais même les hybrides pouvaient mentir, et la jeune demoiselle resta tout de même méfiante. Sa prothèse de « secours » était très visible, et cela la dérangeait. Ne serait-ce que pour aller du QG des TURKS à cet hôtel, beaucoup de passants l’avaient regardé étrangement, la pointant du doigt, chuchotant sur son passage… Comme si elle était un monstre.
La tueuse à gages alla fouiller dans la penderie et la commode de la chambre. Parfois, des gens oublient des vêtements… Et il faut croire que c’était une vraie chasse au trésor, puisqu’elle trouva ce qu’elle cherchait : un blouson. Elle se changea rapidement dans la salle de bain –car ses anciens vêtements, en plus d’être déchirés, étaient tâchés de sang, de poussière et ne sentaient pas la rose…

A sa sortie, elle trouva Raiden assis sur le bord du lit unique -mais large-, un journal en main. Elle se pencha juste au dessus pour lire le gros titre de la première page : « Des incendies font rage dans le Secteur 7 : criminels ou accidentels ? ».

- Intéressant…

Au même instant, l’hybride leva les yeux et se retrouva face à une certaine partie du corps, assez volumineux, de la charmante chanteuse. Luka n’y prêta pas attention et préféra lui « voler » le journal des mains pour lire la suite de l’article. Mais, il fallait avouer, que sa tenue était assez provocante :

Spoiler:
 

Dans l’article de journal, on décrivait les circonstances des incendies : souvent de grands bâtiments, avec beaucoup de population mais, étrangement, seules les usines étaient épargnées. Pourtant, c’étaient bien elles qui dominaient dans le Secteur 7…
Elle se retourna et allait proposer à l’autre hybride de venir enquêter sur ces incendies… Mais le comportement de ce dernier était des plus étranges.

- Tu es sûr que tout va bien Raiden ? Tu es bizarre aujourd’hui…




[HS : petit poste pour lancer la mission, je te laisse enchaîner pour la suite ^^]

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raiden
Membres
Membres
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Rang: Cobaye 02
Niveau: 3 / 100
Expérience:
764/1500  (764/1500)

MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Jeu 31 Jan - 11:14

Le Quartier Général des Turks... intérieurement bien plus luxueux que le plus belle hôtel de la ville. De plus, d'après les propos de Lucrecia, c'était une place forte que seul un fou furieux oserait attaquer; bien, au moins ils étaient en sécurité. La jeune infirmière Midgarienne prit les devant et approcha de l'accueil du bâtiment, ou une hôtesse lui tendit un trousseau de clés. Le quatuor déambula dans le dédale de couloir du QG, guidés par la maitrise des lieux de la jeune demoiselle aux longs cheveux châtains, déverrouillant enfin une lourde porte donnant sur une pièce éclairée dans laquelle elle invita ses "invités" à entrer. Ils s'exécutèrent et un flot de souvenir douloureux s'empara du "cobaye 02" à la vue de tous les appareils présents... Il s'adossa directement le long du mur à gauche de la porte, fixant inlassablement son homologue qui s'installait sur une table d'opération. Lucrecia lui signala d'une voie douce qu'elle prenait ses mesures afin de créer une prothèse "temporaire" bien conforme à la corpulence de l'hybride féminin. Ceci fait, l'infirmière entra une série de donnée dans une imposante machine puis, dans un bruit inquiétant -qui valut à Raiden de poser discrètement la main sur son sabre- le membre de remplacement fut créé. L'androïde était pensif depuis quelques longues minutes maintenant: Il tentait vainement de comprendre ce qui pouvait les unirent, lui et Luka, fouillant inlassablement dans les moindres recoins de sa mémoire... mais en vain. Il était complètement déconnecté de la situation réelle, plongé dans diverses pensées plus ou moins inquiétantes. Il connaissait parfaitement les manières vicieuses et malsaines que les laboratoires Phantomhive utilisaient pour arriver à leurs fin et s'attendait déjà à divers embuscades dès leurs sortit. Mais peu importait le nombre de ses adversaires, il avait une "mission" et il l'accomplirait quoi que cela puisse lui en couter. L'opération semblait terminée et le petit groupe quitta le laboratoire, se regroupant au niveau de l'accueil.

La voie de la jeune femme à la longue chevelure rose le tira alors de sa veille. Il posa les yeux sur sa prothèse métallique.

"Si tu as d’autres missions à faire, tu peux me laisser, je vais me terrer dans un hôtel du coin jusqu’à ce que mon bras soit terminé. Sinon… Je n’ai rien contre un peu de compagnie…"

L'hybride immaculé croisa le regard de sa camarade.

- Je reste auprès de toi si ma présence ne te dérange pas.

La jeune femme acquiesça avec un léger sourire et ils sortirent du Quartier Général. De manière toujours aussi prudente, et largement inquiet de la suite des évènements, Raiden analysa les ruelles, croisant de nombreux citadins perplexes qui semblaient prendre Luka pour une bête de foire. Pourtant, seul son bras était distinctif de sa situation d'hybride, tandis que Raiden lui ne masquait pas son armure "robotique". Peut-être était-ce le choc de voir une si jolie demoiselle n'être en fait qu'une "créature" mi- humaine, mi- machine... Quoi qu'il en soit, aucune échauffourée ne les interrompit et ils attinrent finalement un hôtel bien ancré dans le secteur 2 de la cité industrielle.

Une chambre fut "louée" et les deux jeunes y montèrent sans plus attendre. L'hybride masculin se positionna instantanément auprès de la fenêtre, en silence, alors que sa camarade s'enferma dans la salle de bain. L'eau coulait et après de nombreuses minutes, Luka sortit, séchant sa longue chevelure tout en questionnant son homologue.

"On dirait que tu traques quelque chose… Est-ce que tout va bien ?"

Il fixa aimablement la jeune femme et lui assura que oui, tout allait bien. En réalité, non, tout n'allait pas bien. Ce qu'il traquait? Les troupes que les laboratoires avaient ou allaient envoyer pour les retrouver car oui... après leurs petite "rébellion" d'il y avait à peine une journée, il était fort probable qu'un malheureux destin ne les attendent en cas de capture. La demoiselle, elle, fouillait tous les placards de la chambre et trouva enfin de quoi se changer; elle retourna dans la salle de bain afin d'enfiler ses vêtements.

Raiden changea de position, finalement conscient qu'ils allaient encore pouvoir bénéficier d'un peu de répit. S'installant sur le bord du large lit, il empoigna le journal qui trônait sur l'une des deux tables de chevet: En gros titre on pouvait voir que de nombreux incendies malmené le secteur 7 de Midgard, et que les autorités n'en connaissait pas encore l'origine... La piste de l'accident semblait bien improbable au vue du nombre de bâtiments partis en fumée mais il n'y avait pas non plus la moindre preuve qui pourrait affirmer que ces incendies soit criminels...
Luka sortit et approcha sans plus attendre de son homologue, se penchant juste au-dessus de lui afin de lire elle aussi le gros titre. Elle lâcha un "intéressant" qui invita Raiden à lever les yeux, tombant inévitablement sur la poitrine volumineuse de la jeune femme. Heureusement qu'il ne pouvait plus rougir, sinon, tout Midgard aurait pu apercevoir sa gêne. Alors que l'hybride tentait vainement de se calmer, la -très jolie- demoiselle s'empara du quotidien et s'attarda sur les détails de l'article concernant les incendies. Lorsqu'elle revint à la charge, se fut pour proposer à son compère d'enquêter sur ces troubles... s'inquiétant un peu plus de l'état de ce dernier.

"Tu es sûr que tout va bien Raiden ? Tu es bizarre aujourd’hui…"

Il n'avait aucunement besoin de lui mentir et savait qu'il pouvait avoir confiance, si bien qu'il se résigna à lui avouer le fond de sa pensée.

- Oui, ça va, je suis juste inquiet. Les laboratoires Phantomhive ont bien des armes en stock en plus de leurs troupes... J'ai simplement peur pour toi...

Qui a dit qu'un hybride avait perdu toute capacité de sentiments?

- ...mais bref, on y va?

La jeune femme acquiesça; visiblement, elle n'avait pas relevait le fond de la pensée de son camarade et le rassura d'un sourire franc et par quelques paroles tout aussi calmante. Raiden assura à la jeune femme qu'il tenterait de réduire ses craintes et ils sortirent de la chambre, et bientôt, du secteur 2.

Traversant l'académie militaire de la ville, ils furent rapidement sur place et débutèrent leurs investigations au niveau des premiers bâtiments qui avaient brulés. L'androïde baissa instinctivement sa visière à la recherche d'informations. Luka fit de même et Raiden trouva enfin ce qu'il cherchait: des traces d'un gaz inodore et extrêmement inflammable, encore en suspension dans l'air et qu'on ne trouvait habituellement pas dans une habitation.

- Celui, ou ceux qui mettent au point ses incendies savent ce qu'ils font. Il releva les yeux, retira sa visière et fixa le bleu du regard de Luka. Ce ne sont pas de simples pyromanes...

La jeune demoiselle acquiesça après avoir retrouvé le dernier morceau du puzzle: un mégot de cigarette presque entièrement détruit... Pourtant, savoir que les incendies sont criminels ne va pas les faire arrêter; d'ailleurs à l'autre bout du secteur, une alarme venait de retentir. Les deux androïdes sortirent rapidement pour observer des volutes de fumée s'élever au-dessus de la ville... il(s) avait encore frappé(s).

- Il est temps de mettre fin à ces actes non?

Il fixa une nouvelle fois la jeune femme qui affirma d'un signe de tête avant de se ruer vers la zone du sinistre. Mais pourquoi la fixait-il comme ça??! Reprenant sa concentration, il partit, suivant sa camarade de prêt pour finalement atteindre une nouvelle habitation pour laquelle il était déjà trop tard... S'engouffrant dans les ruelles, ils partirent à la suite des pyromanes dont ils retrouvèrent la piste après de longues minutes...
Ils n'étaient pas visibles mais leurs voix les trahissaient, au moins cinq hommes qui semblaient fière de leurs horreurs. Plus qu'à leurs tomber dessus et l'affaire serait réglée.

_________________________________________________



...Who am I? A man , a machine, or something much worse still...?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Rang: Arme 03
Niveau: 4 / 100
Expérience:
637/2000  (637/2000)

MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Jeu 31 Jan - 11:16

- Oui, ça va, je suis juste inquiet. Les laboratoires Phantomhive ont bien des armes en stock en plus de leurs troupes... J'ai simplement peur pour toi... mais bref, on y va ?

Luka lui adressa un sourire.

- Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi, je n’en ai pas l’air mais je suis robuste, lança-t-elle en faisant semblant de contracter ses biceps.

L’autre hybride lui assura qu’il tenterait de réduire ses craintes et, sur ces mots, ils partirent. Ils prirent en raccourcis vers le Secteur 7 en passant par le Secteur 4 : l’académie militaire de Midgard, Junon. La jeune femme n’était jamais allée dans une école. Oh, bien sûr, elle savait lire, écrire, compter, pirater des ordinateurs et télécharger des fichiers illégaux, mais elle s’était toujours demandée ce que cela faisait, d’être « étudiant ».

Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent sur l’un des lieux d’un incendie suspect maintenant terminé. Chacun de leur côté, les deux hybrides examinèrent les débris pour y trouver des indices qui auraient échappés à la police midgardienne.
La demoiselle se baissa et souleva les derniers morceaux de poutre en cendre. De son côté, Raiden avait baissé sa visière. Au bout de quelques secondes seulement, ce dernier l’interpella :

- Celui, ou ceux qui mettent au point ses incendies savent ce qu'ils font, fit-il en relevant sa visière et en plongeant ses yeux noisette dans l’azuré du regard de sa partenaire. Ce ne sont pas de simples pyromanes...
- Regarde ce que j’ai trouvé.

Et elle lui tendit un mégot de cigarette quasiment brulé. Au moins, ils savaient que c’était des incendies criminels…
Au même moment, une alarme retentissa plus loin dans le secteur : un autre incendie venait de se déclarer. Une colonne de fumée noire était largement visible dans le nord du secteur.

- Il est temps de mettre fin à ces actes non ?

La Midgardienne acquiesca et partit sans plus attendre vers la zone du sinistre. Elle trouva que son compagnon semblait un peu perdu dans ses pensées à chaque fois qu’il la regardait…
Lorsqu’ils arrivèrent sur les lieux, il était trop tard : l’incendie faisait rage, tous les secours possibles étaient présents. Se mettant à l’abri des regards indiscrets, ils repérèrent un individu assez suspect : il semblait fuir les lieux comme un criminel, guettant sans cesse autour de lui… Raiden et sa comparse le suivirent discrètement, jusqu’à l’entrée du marché couvert du Secteur 5. Là, tout un groupe d’hommes s’entretenait avec le suspect. Ils étaient cinq. De là où ils se trouvaient, ils ne pouvaient pas les voir totalement. Ils ne demandaient qu’à ce qu’on leur tombe dessus !

- Et si je faisais un petit numéro de diversion ? je te les amène ici dans pas longtemps.

La demoiselle aux cheveux roses ne laissa pas le temps à son ami de dire ou de faire quoi que ce soit et se dirigea droit vers les fautifs. Elle exécuta un magnifique déhanché qui, elle en était certaine, faisait de l’effet à tous les hommes qui la regardaient.
Au moins trois des hommes du groupe de pyromanes la fixèrent avec envie –c’était plus que flagrant. Elle les aborda alors :

- Bonjour messieurs ! Voila, cela fait un moment que je vous observe et je me disais que vous pourriez me tenir un peu compagnie ? dit-elle, accompagnant ses paroles avec des gestes plus mielleux et faux les uns que les autres.
- Bien sur ma belle, fit l’un des hommes en la prenant par la taille. Une chaudasse comme toi, faut pas la laisser seule, n’est-ce pas ?

Luka se retint pour lui coller son poing dans la figure, à la fois pour ses propos mais aussi pour ses gestes. Il n’y a pas à dire : elle avait le chic pour se foutre dans ses situations avec des pervers…

- Je connais un endroit tranquille pas très loin, je vais vous y emmener.
- C’est drôle, j’ai l’impression de t’avoir déjà vu quelque part toi…
- M-mais non voyons, je ne suis qu’une simple midgardienne des bas quartiers. Je n’ai rien de particulier…
- A part ta belle paire de…
- Allez, suivez-moi ! insista-elle.

Intérieurement, elle réfléchissa à où elle aurait pu croiser cet homme qui, lui, lui était totalement étranger, en vain. Et alors qu’elle n’était qu’à quelques mètres de la ruelle où Raiden l’attendait, cet homme s’écria :

- Tu es la flic du braquage de la Banque ! Courrez les mec !
- Et merde ! Raiden ! Ils s’échappent !


Et tous coururent dans le vaste marché couvert. Les deux fautifs que Luka poursuivait ne cessaient d’ébranler les étalages des marchants. Pommes, tapis, poules, babioles… Tout s’écroulaient sur son passage. Elle n’avait pas fait attention à Raiden, où est-ce qu’il était partit, avait-il prit en chasse le reste du groupe de pyromanes ? Il fallait qu’elle reste concentrée sur… Et zut ! La voila ensevelie sous des poireaux…

Des poireaux ? Tout d’un coup, elle n’eut aucun contrôle sur son corps, qui semblait effectuer une chorégraphie des plus idiotes en plein milieu du marché :

Spoiler:
 

Mais qu’est-ce qu’il lui arrivait ?! Elle n’avait aucun contrôle sur ses mouvements ! Et elle ne les retrouva qu’une fois cette stupide chanson terminée…
Avait-elle choppé un virus lors de la mise en place de sa prothèse temporaire ?

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raiden
Membres
Membres
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Rang: Cobaye 02
Niveau: 3 / 100
Expérience:
764/1500  (764/1500)

MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Jeu 31 Jan - 11:30

"Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi, je n’en ai pas l’air mais je suis robuste."

Raiden acquiesça mais n'en pensait pas moins.

« Je sais Luka, mais ce n'est pas par rapport à t'es capacités que je me fais du soucis, mais par rapport aux miennes. Suis-je réellement capable de te protéger contre les laboratoires Phantomhive tout entier? »

L'androïde le savait pertinemment, il avait une mission et il était prêt à tout pour l'accomplir, même à y laisser la "vie": Le sentiment de peur du à la mort lui avait était supprimé et il était prêt, mais pourtant il ne voulait pas trépasser... il voulait rester auprès d'elle. Pourquoi? Il n'en savait rien et c'était ce qu'il cherchait activement à découvrir depuis leur rencontre; c'était sans doute la raison pour laquelle Luka le trouvait étrange et pensif en ce moment.

Il se força donc à ne pas penser à ce lien fort qui les unissait et reprit pleinement possession de ses moyens, suivant la belle demoiselle sur les lieux d'un nouvel incendie. Une nouvelle fois, le feu avait déjà consumé la majeure partie de l'habitation et les secours s’affairaient à secourir les citoyens encore coincés. Les deux hybrides firent profil bas et s'engouffrèrent dans une ruelle non loin, leurs regards tombant sur un personnage plutôt étrange, qui semblait fuir les lieux de manière suspect. Comme des ombres, les deux jeunes cobayes pistèrent cet homme jusque dans le secteur 5 de la ville, ou l'immense marché couvert trônait fièrement. Des voix raisonnèrent et les deux camarades stoppèrent leur poursuite, prêtant attentivement l'oreille à la conversation qui se déroulait. Cinq hommes, visiblement tous de la même bande, peu prudents, ils ventaient leurs prouesses. Raiden dégainait silencieusement sa lame quand Luka lui proposa un plan, un peu plus discret.

"Et si je faisais un petit numéro de diversion ? je te les amène ici dans pas longtemps."

L'androïde fit des grands yeux réprobateur mais trop tard, elle était déjà partit en direction de la petite troupe, avançant assurément avec un déhanché qui ferait pâlir les plus éminents top-modèle. Raiden ne s'en préoccupa pas, préférant surveiller les agissements de ses adversaires qui, il s'en doutait, n'allait pas tarder à devenir TRES entreprenant; d'ailleurs, un trio la fixait déjà avec envie. Ce fut ces trois cibles qu'elle aborda; personne ne pouvait résister à cette voix suave, à ces gestes significatifs et à ce corps magnifique si bien que l'un des pyromanes, un grand brun, tomba naïvement dans le piège. Il empoigna sans aucunes délicatesse la demoiselle par la taille et argumentant son geste de propos insultant.

Elle semblait complètement maitriser la situation et Raiden s'étonna à poser les yeux sur elle avec un sourire amical aux lèvres.

-----------------------------------------------------------------------
Quelques années dans le passé
Laboratoires Phantomhive
-----------------------------------------------------------------------

- SA NE VA PAS !!

Le scientifique en chef retourna un bureau ou de nombreux ustensiles reposait, les envoyant voler dans tous les coins de la pièce. Son regard de fou furieux ce braquant alors vers l’être qui attisait toute sa rage pour avoir encore une fois osé tenter de lui retirer sa plus belle pièce.

- 02, quand comprendra tu que tu ne peux rien pour elle? L'arme 03 est parfaite et il est hors de question que tu ne nous l'enlève, est-ce bien compris?

Le jeune hybride mal en point eut tout de même l'insolence, ou le courage, de répondre rageusement à son interlocuteur.

- Elle... ne vous appartient... pas.

- Mais qu'est-ce que tu en sais toi? Hoooow mais j'ai compris héhéhé. L'homme en blouse blanche asséna un nouveau coup de cette arme si inhibitrice et douloureuse au jeune immaculé impuissant. Pauvre minable... elle ne connaitra jamais l'existence du "cobaye raté 02".

L'homme semblait prendre un malin plaisir à faire souffrir autant physiquement que moralement son bouc émissaire. Ce-dernier laissa une larme couler le long de sa joue et supplia son vis-à-vis de faire preuve du peu de bonté donc il pouvait encore être propriétaire, lui lançant toutefois un regard haineux et mauvais.

- Laissez-la tranquille... S'il vous... plait.

- Change de regard... ET TOUT DE SUITE !!

Un nouveau coup percuta le visage de l'hybride qui roula sur le sol, une douleur intense et des spasmes s'emparant de son corps...

- Je vais te dire la vérité sur "vous deux"... La voie du chercheur se faisait distante ...avant que tu ne sois mis à la casse... Cette même voie devenait inaudible ...Vous êtes... puis plus rien, Raiden s'était évanouit.


--------------------------------------------------
Midgard - Secteur 5
--------------------------------------------------

"A part ta belle paire de..."

"Aller, suivez-moi !"

Quelques secondes seulement s'étaient écoulées depuis le début de la diversion de Luka, secondes qui parurent durer des heures. Il reprit sa concentration, remarquant sa camarade approchait rapidement de sa position, les hommes à sa suite scrutant avec perversité son fessier mais l'un d'entre eux s'arrêta et durcit son regard avant de s'écrier envers ses camarades.

"Tu es la flic du braquage de la Banque ! Courrez les mec !"

"Et merde ! Raiden ! Ils s'échappent !"

Puis sans plus attendre elle se mit à la poursuite de deux hommes alors que les trois autres prenaient une direction différente. L'hybride dévoila sa présence et se rua une vitesse impressionnante sur les trois autres fuyards, qui se retournaient tout en tentant de faire obstacle à leur poursuivant à l'aide d'étalages. Raiden lança un regard envers Luka qui évitait avec adresse les mets et objets en tout genre; rassuré, il approchait d'un pas lent vers ses trois adversaires, son visage camouflé par l'ombre ambiante.

- T'approche pas salle monstre. L'un du trio pointait un couteau vers l'androïde. Encore un pas et je te saigne.

Raiden poursuivait son avancée, dévoilant son visage à la lueur d'une fenêtre. L'un des hommes sursauta devant l'apparence de l'hybride.

- Essayes seulement et tu peux dire adieu à la vie.

Son ton était froid et sans appel; il ne ferait aucun cadeau à ses hommes, qui prenait plaisir à gâcher des années de vie à des citoyens qui n'avait rien demandé. L'homme au couteau ne se dégonfla pas et attaqua, raiden attrapa le poignet de son adversaire et le brisa d'une simple pression au niveau de l'articulation, avant qu'un coup de coude ne le mette au sol, le nez ensanglanté et inconscient. Le second membre du trio, celui-là même qui avait sursauté en apercevant Raiden, se mit à genoux, les mains derrière la tête en signe de reddition, avide de ne pas être victime du même sort que son compère. Le dernier tenta bien de prendre ses jambes à son coup mais sa lenteur était celle d'une limace auprès de la vitesse de son opposant, si bien qu'un coup de genoux bien placé l'envoya au tapis, se tordant de douleur. Il jeta un coup d'œil au dernier en état.

- Je te déconseille de bouger.

- Ou...oui monsieur...

L'androïde avait perdu de vu sa camarade pour sa plus grande crainte et lorsqu'il la retrouva, elle........................................... était en train de danser ?! Avec un poireau ????????!!!!!! Dans un moment pareil? Et où étaient ses deux cibles? L'androïde s'approcha alors de la demoiselle qui semblait avoir terminé son petit spectacle. Elle semblait clairement perturbée, peut-être même un peu gênée et l'hybride immaculé ne savait pas réellement quoi lui dire.

- Heu... Et toi, tu es sur que tu vas bien ?? Lui demanda-t-il avec un sourire en coin franc et amusé. C'était... une... très belle danse… bien que peut être un peu déplacée…

Ironique monsieur Raiden, ironique. Il est fort possible que cela ne vous joue des tours un jour. Reprenant un air un peu plus correct, il se demandait s'il devait signaler à Luka ce dont il s'était souvenu en l'espace de quelques secondes, tout à l'heure. Cela ne donnait pas beaucoup d'indices supplémentaires quant au lien qui les unissait... Il garda de ce fait le silence sur la situation. Il reporta ensuite son attention sur les trois hommes qu'il avait mis à mal, tous était encore là et il s'empressa de passer un coup de téléphone, anonyme bien sûr, aux forces de l’ordre, leurs signalant que trois membre du groupe de pyromane les attendait à l'intérieur du marché couvert.

- Bon, on peut considérer que la mission est accomplie, il est très peu probable que les deux qui ont fuis ne reprenne leur vandalisme.

Luka acquiesça silencieusement, visiblement soucieuse de son "problème de danse", ou peut être vexée de la moquerie de son camarade. Quoi qu'il en soit, ils quittèrent le secteur 5 de la cité industrielle, Raiden mourait d'envie de faire une proposition à la jeune femme: avoir des réponses, à la source...

_________________________________________________



...Who am I? A man , a machine, or something much worse still...?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Rang: Arme 03
Niveau: 4 / 100
Expérience:
637/2000  (637/2000)

MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Jeu 31 Jan - 13:49

Elle venait enfin de terminer sa petite danse folklorique quand Raiden s’approcha d’elle. La jeune demoiselle avait honte ! Cette danse était parfaitement ridicule, et faire ceci dans un lieu public… Elle était profondément choquée de ce « virus du poireau ».
L’autre hybride lui demanda si elle allait bien, un petit sourire en coin. Il ironisa même en la félicitant sur sa « remarquable danse ». Luka était loin de se douter que l’homme-machine avait le sens de l’humour…

Reprenant ses esprits –et évitant soigneusement tout contact avec les poireaux-, elle suivit Raiden vers les autres membres du groupe de pyromanes qu’il avait arrêté. Il passa un coup de fil anonyme à la police pour qu’ils viennent les mettre en taule.

- Bon, on peut considérer que la mission est accomplie, il est très peu probable que les deux qui ont fuis ne reprenne leur vandalisme.

La fille aux cheveux roses acquiesça sans dire un mot, réfléchissant une fois de plus que la cause de ce virus. Lucrecia aura intérêt à régler ce problème illico presto lorsqu’elle lui mettra son nouveau bras ! En attendant, elle restera cloitrée dans la chambre d’hotel et évitera soigneusement ce légume dangereux et tous les plats qui en contiendra.
Et alors qu’ils étaient sur le chemin de l’hôtel miteux du secteur 2, Luka repensa au fait que toutes les réponses à ses questions se trouveraient au Laboratoire Phantomhive. Elle se retourna vers son compagnon, d’un air des plus sérieux.

- Raiden, cela fait un moment que j’y pense mais… Je crois que, tôt ou tard, il faudra que je me rende à Balamb pour… Des affaires…
- Au Laboratoire Phantomhive, n’est-ce pas ?


Il semblait avoir deviné ses intentions.

- Cependant, je pense que je partirais là-bas qu’après avoir ma nouvelle prothèse. Libre à toi ensuite de me suivre, ou pas… Je ne t’en empêcherais pas, si tu as d’autres affaires plus urgentes à faire…

Elle semblait insister comme si la présence de l’autre hybride n’était pas désirée, mais en réalité c’était pour ne pas l’impliquer dans d’autres situations dangereuses. Enfin, il était bien résistant lui aussi, et il devait sans doute se poser des questions également sur le lien qui les unissait. La demoiselle trouva qu’elle avait agit stupidement. Avant qu’il ne lui donne une réponse précise, elle lui coupa la parole.

- Laisse tomber, c’était idiot de ma part. Allez, on rentre, fit-elle en souriant.

Le sourire, le geste le plus traitre chez l’être humain…

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Ven 1 Fév - 23:18

Sky n'eut pas à chercher bien longtemps ces deux cibles, elle c'était même mêlée a la foule et avait frôlé de l'épaule la cyborg aux cheveux roses.
Bien sur elle n'arborait plus son armure et son oeil flamboyait d'une flamme a nouveau bleue. Bien que se na soit pas la chose la plus discrète au monde, elle réussi, à l'aide de ses compétences naturelle de traqueuse a se faire passer inaperçu, ils ne l'avaient même pas regardée.

Elles lui suivit quelques heures, même si elle n'attendait que de rentrer pour retrouver son convalescent pour terminer leur...hum...affaire, elle ne put s’empêcher de faire correctement son job et de faire selon son mode opératoire méticuleux.
La brune ne put que désépérer de voir à quel points ils étaient...idiots ? Attirer a se point l'attention des gens comme ils le faisaient auraient causer leur perte même si c'était un débutant maladroit qui les suivaient. L'avantage c'est qu'elle n'allait pas y passer des heures.

De ces jumelles elle les vit (enfin) sortir de leur hôtel. Ils se dirigeaient vers la zone récemment incendiée...

- Tiens tiens tiens...on joue les justiciers ? Vous auriez mieux faire de vous en aller...

Descendant de son perchoir elle se faufila derrière eux et se trouva un autre point d'observation. De la elle observa toute la scène....y compris la...dance des poireaux...

- Je rêve là...

Et non...
Esquissant un sourire elle continua sa chasse alors qu'ils repartaient. En passant elle saisit un poireau qu'elle recouvra d'un tissu parsemé de petits trou, cependant pas assez grand pour apercevoir quoique se soit à l'intérieur.
Elle arriva en contresens par apport a eux et bien qu'il la virent puisqu'elle ne chercha pas a se cacher elle surpris une conversation...pour le moins...intéressante vu la situation.

- Raiden, cela fait un moment que j’y pense mais… Je crois que, tôt ou tard, il faudra que je me rende à Balamb pour… Des affaires…

- Au Laboratoire Phantomhive, n’est-ce pas ?

- Cependant, je pense que je partirais là-bas qu’après avoir ma nouvelle prothèse. Libre à toi ensuite de me suivre, ou pas… Je ne t’en empêcherais pas, si tu as d’autres affaires plus urgentes à faire…

- Laisse tomber, c’était idiot de ma part. Allez, on rentre, fit-elle en souriant.

Le sourire, le geste le plus traitre chez l’être humain…

Elle se trouvait dos à eux mais une nuée de chaînes vint entraver le cyborg rose.

- Je ne pense pas qu'ils aient la patience pour attendre sagement ta venue, c'est pour ça que je suis là.

Le cyborg mâle ne perdit pas une seconde pour fondre sur Sky qui se retourna et esquiva de strict justess un coup qui l'aurait mise KO étant donné qu'il était dirigé droit sur son front. Elle c'était penchée en arrière et en profita pour asséner un coup de genoux qu'il esquiva lui aussi. Reprenant son équilibre et reculant elle sourit d'un air qui lui allait très bien elle ne leur laissa pas le temps de parler.

- Vous êtes des idiots. De GROS idiots. Mais tant mieux, je suis pressée.

La fille se débattit et réussi a se libérer des chaîne de Sky.

- J'espère que vous serez au moins amusants, maintenant.

Il lui demandèrent rapidement de décliner son identité. Ce qu'elle fit volontiers, elle savait que cela susciterait de leur part des réactions amusantes.

- Je suis la personne la plus apte a vous réduire en cendre, je connais vos faiblesses autant que le plan précis à partir duquel vous êtes fabriqués, je connais l'emplacement de chaqun de vos petit boulons. Je suis, Sky Phantomhive. Et je suis ici pour ramener vos charmante petites fesses circuitées se faire démolir aux labos.

Puis elle décida de ne plus traîner. Contre eux deux, elle aurait besoin de plus de résistance physique...

Spoiler:
 

- Vous avez deux options et deux seconde pour vous décider une fois que je les auraient exposées, la première, vous me suivez bien gentiment et je vous promet, en échange de ne pas vous faire de mal pendant le trajet.

- Et la deuxième ? Demanda le cyborg qui connaissait déjà la réponse.

Comme simple réponse Sky brandit son épée en fondant sur le robot mâle. Elle savait qu'elle devrait faire attention a ne pas se laisser toucher par la femelle du fait qu'elle était pire qu'un pylône électrique, c'est pourquoi elle avait un plan bien précis en tête.
Le combat au corps à corps avec l'hybride 02 était amusant, il était très doué, mais peut être un poil troublé sur le fait que Sky changeais a chaque coup la forme de son sabre et ou en faisait apparaître un autre dans sa main gauche.
Il la toucha, la blessant au bras, mais la demoiselle avait plus d'un tour dans son sac et son arme blanche gauche se changea en un colt. Elle tira dans la jambe de l'hybride qui le fit mettre un genoux à terre. Sans attendre elle lui asséna un coup de genoux en plein visage.
L'autre attaquait au sabre, Rapide, très rapide. Mais la brune avait l'avantage de savoir par coeur leur façon de se battre à tout les deux. C'est pourquoi elle la fit vite reculer en laissant une gerbe de flammes violacées se manifester entre elles.
Contrairement aux flammes normales, celle-ci étaient capable de faire bien plus de dégât, dont une spécificité sur les circuits et les cellules des cyborgs. Non, elle n'avait pas été envoyée pour rien...

Les flammes endommagèrent un peu le bras déjà remplacé de la femelle mais elle était d'une rapidité folle et à part une petite trace de brulé elle était indemne.

- Je vous laisse une dernière chance.

Elle avait oublié 02 qui la surprit et l'envoya valser.
S'écrasant contre un mur, une gerbe de sang coula de sa bouche, l'enfoiré avait frappé en plein ventre, qui était dénué d'armure.
Sky cracha rageusement mais se releva.

- Alors comme ça on préfère faire mumuse ?

Se ruant sur son adversaire, ces coup à deux sabres se firent bien plus violents, plus affirmés et plus précis, la voilà qui entrait en était de rage.
Les coups pleuvaient, une fois sur deux l'un des deux protagoniste s'en prenaient un, Sky devait aussi s'occuper de tenir a distance miss 10'000 volt ou elle allait y rester. Une pluie de chaîne noire s'abbatit sur elle et cette fois elle avait bien plus de mal a s'en sortir.
D'un coup elle fit en sorte de tordre, toujours à l'aide de ces chaîne les deux bras de 03, qui cria. 02, qui fut distrait ne vit pas venir l'imposant canon qui cracha un bon petit missile sur lui.

- Bye bye.

Faisant pareil pour la fille, elle la rata cependant, 02 se rapprochait sérieusement mais Sky, pour sauver sa vie misa sur sa denière carte.

- ATTRAPE !!

02 eut un réflexe qui se serait révélé parfait dans des circonstances autres et saisit l'objet en vol...
sa peau entra en contact avec le fameux....poireau.
Elle commença donc à danser. Sky pointa son canon sur elle mais fut a nouveau projetée par Raiden dans un sale état, résultat, il se prit un nouveau missile en pleine poire et sa coéquipière qui était aisément atteignable s'en prit un également.

La demoiselle à terre, circuits à l'air mais qui dansait encore par à coups bizarres fixait Sky.

- Si tu veux revoir ton cher et tendre, tu vas devoir venir le chercher. Elle lui fit un sourire malsain, suivit d'un clin d'oeil et ces chaîne attrapèrent l'hybride 03 pour le fixer solidement à l'arrière de la voiture de Sky qui arriva, en pilotage automatique.
La brune ne perdit pas de temps. Démarrant elle laissa 02 sur place, mal en point.

En route elle s'adressa à l'hybride, sachant qu'il était encore en état de l'entendre.

- Ecoute, toi, je m'en branle de vos affaires ok ? Si je fais ça c'est pour protéger une personne, donc je te ramène au labos, mais ensuite je me casse et tant mieux si vous réussissez a vous échapper, si c'est pas le cas, tant pis. Mais si je vous revois, a fouiner dans mes affaire pour semer la merde, je vous tuerais sans l'ombre d'une hésitation, et crois moi, je ne suis pas du genre à plaisanter.

Elle ne ressentait pas le besoin de se justifier, elle le mettait juste en garde car elle savait que si ils le voulaient vraiment, ils pourraient se sortir de là encore une fois...enfin...d'un côté elle l'avait un peu abîmé là...
Arrivés au labo, elle déposa le colis en expliquant aux guerriers ce qu'ils devraient faire, à l'aide de machines plus étranges les unes que les autres, pour contrer les attaques électrique de l'autre qui serait là d'ici quelques jours, avec ou sans renfort.
Ces "cours" anti hybride une fois dispensés, elle retourna chez elle, et comme promit, arriva juste avant que le soleil ne pointe le bout de ces rayons, par contre Hisa ne dormait pas et ne fut pas ravi en voyant les nombreux échimoses et les coupures parsemer le corps de sa petite amie...
Il l'aida alors à soigner celles de son dos, difficilement atteignables pour elle.
La demoiselle tomba alors morte de fatigue dans les bras de son chéri...





{elle dort hein XD je précise...bon si y'a des choses dans le poste que j'ai fait faux vous gueulez hein ^^}
Revenir en haut Aller en bas
Raiden
Membres
Membres
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Rang: Cobaye 02
Niveau: 3 / 100
Expérience:
764/1500  (764/1500)

MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Lun 4 Fév - 11:51

Les deux hybrides retournaient lentement vers le petit hôtel du Secteur 2 de la ville de Midgard, Raiden quelques mètres devant, silencieux après les dernières paroles de Luka. Après quelques secondes, la voie de cette-dernière raisonna, invitant son homologue à se retourner vivement vers elle: Des chaînes, apparues de nul part, inhibaient le moindre mouvement de la jeune femme aux cheveux roses qui se débattait pourtant férocement. L'immaculé dégaina son sabre et se dirigea vers sa camarade, dans le but de lui venir en aide, mais une voie féminine raisonna dans l'ombre d'un bâtiment.

"Je ne pense pas qu'ils aient la patience pour attendre sagement ta venue, c'est pour ça que je suis là."

La silhouette fit un pas en avant, dévoilant une demoiselle brune que le "cobaye 02" prit instinctivement pour cible. Il attaqua vite et fort, visant directement le visage de la fille qui esquiva avec une habilité impressionnante avant de tenter une contre-attaque sous la forme d'un coup de genoux que l'androïde parvint lui aussi à éviter. La jeune brune recula de quelques pas avant de s'indigner quant à l'idiotie de ses deux opposants; Raiden en profita pour s'assurer que sa protégée avait réussie à se soustraire de sa prison. Le duo demanda alors à leurs agresseur de dévoiler son identité et ce qu'elle leurs dévoila glaça le sang de l'hybride masculin.

"Je suis la personne la plus apte a vous réduire en cendre, je connais vos faiblesses autant que le plan précis à partir duquel vous êtes fabriqués, je connais l'emplacement de chacun de vos petit boulons. Je suis, Sky Phantomhive. Et je suis ici pour ramener vos charmante petites fesses circuitées se faire démolir aux labos."

Sky Phantomhive, ce nom raisonna longuement à ses oreilles et il jeta un regard farouche à celle qui était un des adversaires les plus inquiétant auxquels ils pouvaient avoir à faire: elle était la sœur de Ciel, l'ancien propriétaire et dirigeant de la firme Phantomhive. Comme tout bon membre de cette maudite famille, la jeune Sky devait connaitre son lot de moyen de torture et être uniquement habitée par une haine à toute épreuve... Elle semblait d'ailleurs décidée à en terminer rapidement car en l'espace de quelques secondes, son corps fut recouvert d'une imposante cuirasse que Raiden analysa comme étant un alliage infiniment résistant. Elle prit ensuite la parole sur un ton malsain et amusé.

"Vous avez deux options et deux seconde pour vous décider une fois que je les aurais exposées, la première, vous me suivez bien gentiment et je vous promets, en échange de ne pas vous faire de mal pendant le trajet."

La seconde option en devenait aussi clair que la raison de sa présence ici et pourtant, l'hybride à la chevelure blanche tenta de gagner quelques secondes qu'il espérait pouvoir mettre à profit pour déceler une quelconque faille dans la protection de la brunette...

- Et la deuxième ?

Sky ne semblait pas être une fervente adepte du blabla et elle chargeait déjà, lame en avant. L'immaculé attendait le contact et un échange de coup débuta, ou chacun des deux protagonistes parvenait à parer et à rendre coups pour coups à son adversaire. Pourtant, quelques secondes plus tard, le jeune Phantomhive prenait le dessus; Elle connaissait bel et bien les réactions et techniques de combat de Raiden et faisait tantôt apparaitre un second sabre, tantôt changer la forme du premier, ce qui ne permettait pas à son adversaire de s'adapter. Pourtant, une ouverture dans la défense de la demoiselle apparut -une erreur ou quelque chose de fais exprès?- et l'androïde s'y engouffra, son sabre créant un sillon plutôt profond dans le bras de sa jeune adversaire. En contrepartie, Sky frappa, faisant apparaitre un imposant pistolet. Trop tard, à une distance si courte, il était incapable d'éviter le projectile qui traversa sa jambe, l'obligeant à mettre un genoux à terre devant la demoiselle qui lui asséna un coup de genoux en plein visage, créant une fissure sur la visière du jeune cyborg et l'envoya rouler plus loin. Il vit alors Luka prendre la relève, elle aussi rapidement repoussée par une barrière de flamme.

« Merde, même à deux contre elle on va avoir du mal... »


« Surcharge du système de combat |OK| »
« Transfert d'énergie depuis le module de protection |OK| »
« Activation du protocole de combat "Last Judgement" |OK| »


Raiden avait mis en marche l'intégralité de ses applications de combat et fait transiter la majeure partie de son énergie vers les systèmes offensifs, réduisant de ce fait dangereusement sa propre protection. Se relevant, son sabre était parcouru de la dite énergie et il le fit transpercer l'abdoment de Sky, seul endroit dénué d'armure. Il retira nerveusement sa lame dans une gerbe de sang et asséna un violent coup de pied à cette même Sky, la repoussant le long d'un mur proche avant de s'interposer entre elle et sa camarade aux cheveux roses à qui il jeta un coup d'œil inquiet.

- Luka, ne reste pas là, c'est toi qu'ils veulent. Sa voie était ferme mais pas hostile. On ne peut pas faire grand-chose contre elle, tu ne dois pas rester là !

Son attention fut rapidement réorientée vers Sky qui le fixait d'un air mauvais.

"Alors comme ça on préfère faire mumuse ?"

Sans plus attendre, elle chargea, de manière bien plus violente qu'auparavant. Raiden parait de plus en plus difficilement et la majorité des coups de la jeune femme touchaient au but. Lorsqu'il parvenait à placer une attaque, la cuirasse de son opposante lui permettait de ne subir aucuns dégâts... Luka ne bougeait pas, bien au contraire même car elle semblait décidée à attaquer; de nouvelles chaînes s'emparèrent d'elle, laissant les deux épéistes poursuivre leur joute. Quelques instants après, l'hybride féminin émit un cri de douleurs affreux qui invita son homologue à se retourner: les bras de la demoiselle était douloureusement tordus dans son dos et son "garde du corps" assistait vainement à sa torture. Ho, il tenta bien de quitter le corps à corps pour venir en aide à sa camarade mais son opposante ne lui en laissa pas le loisir.

- Espèce d'ordure, foutez-lui la paix.

Il frappa nerveusement, ciblant la gorge de la brune mais celle-ci avait reculé, laissant un imposant projectile explosif percuter l'hybride. Son armure lui permit de ne pas terminer en bouillit mais il était très mal en point, quelques morceau de l'obus entaillaient son corps, laissant son "sang" s'écoulait par flots. L'ordure de Phantomhive tenta la même manipulation sur Luka qui parvint à éviter le missile et à attaquer; pourtant la brune avait de nombreux tour dans son sac, et elle envoya au visage de la demoiselle aux cheveux roses un "objet" qu'elle s'empressa de prendre en main pour le repousser... Pourtant l'objet en question s'avérait être une arme efficace contre Luka: Un de ces maudit poireau... Elle se mit donc à danser de manière incontrôlée alors que l'adversaire la pointait de con imposant canon.

Le "cobaye 02" s'interposa une nouvelle fois, courageusement et parvint miraculeusement à repousser Sky; son état pitoyable ne lui permit cependant pas d'éviter un second obus qui le mit définitivement au tapis: Toujours conscient mais dangereusement blessé et incapable de se relever. Deux petites alertes apparurent dans le coin supérieur droit de sa visière...


« Système principal en alerte critique. »
« Systèmes secondaires en alerte critique. »


Inapte à se mouvoir, il fut le témoin impuissant du contact entre un nouveau tir de Sky et le corps de Luka qui tomba au sol, encore habitée de quelques spasmes qui lui faisait poursuivre sa danse. Des chaînes s'enroulèrent autour de lui, le soulevant violement du sol avant de l'harnacher solidement à l'arrière d'un véhicule alors que la brune laissa quelques mots à l'intention de l'androïde féminin.

"[color=cyan]Si tu veux revoir ton cher et tendre, tu vas devoir venir le chercher.[ /color]"

Au moins, elle n'avait pas l'intention de mettre fin aux jours de Luka... c'était le seul point positif. Raiden posa ses yeux sur sa compère et lâcha quelques mots alors que le véhicule démarrait... Il espérait qu'elle l'ai entendue...

- Luka... tu ne dois... surtout... pas venir me... chercher.

Il s'éloigna bien vite pour finalement sortir du secteur, perdant toute trace de Luka, une larme incontrôlée perla sur sa joue, se mêlant au sang déjà sec. Ils sortirent de Midgard et en route, Sky prit la parole, de son ton éternellement froid et agressif.

"Ecoute, toi, je m'en branle de vos affaires ok ? Si je fais ça c'est pour protéger une personne, donc je te ramène au labos, mais ensuite je me casse et tant mieux si vous réussissez a vous échapper, si c'est pas le cas, tant pis. Mais si je vous revois, a fouiner dans mes affaire pour semer la merde, je vous tuerais sans l'ombre d'une hésitation, et crois-moi, je ne suis pas du genre à plaisanter."

Il resta immobile et silencieux, pensant inlassablement à ce qui l'attendait: une souffrance atroce puis une mise à pied qui signifierait sa destruction pur et simple... Une fin minable mais au moins... Luka était sauve. Le voyage vers Balamb fut rapide, TROP rapide et bien vite, le véhicule s'arrêta devant un imposant bâtiment: Les Laboratoires Phantomhve. Sky descendit et laissa tomber lourdement sa proie sur le sol, posant fermement son pied sur le visage de celui-ci pour inhiber tout potentiel mouvement, et elle ordonna à trois hommes de transporter la carcasse du cobaye 02 là où il était attendu. Il ne reconnaissait que trop bien les parois froide et inquiétante d'une salle d"opération" et il fut bien vite déposé sur le sol carrelé de l'une d'elle. Deux autres hommes, en blouse blanche pour leur part prirent le relai et installèrent Raiden sur une table.

- Et bien, il est dans un sale état, je ne sais pas ce qu"il" va bien pouvoir en faire.

- Aucune idée mais à mon avis, heureusement pour lui qu'il ressent moins la douleurs qu'un humain.

Les deux hommes quittèrent la pièce, laissant l'hybride seul durant de longues minutes? Heures? Il n'en avait aucune idée mais sa solitude fut finalement brisée par une voie qu'il aurait préférait ne pas entendre.

- "02", quel plaisir de te revoir à nouveau chez toi ! Ho, on dirait que Sky n'y a pas été de main morte avec toi héhéhé. L'homme passa un mouchoir sur le visage de Raiden, retirant le sang, avant de passer sa main autour de sa gorge et de commencer à serrer. Pauvre petit débris, tu vas servir malgré toi d'appâts à ta très chère "arme 03" et ensuite, elle sera modifiée, et toi détruit...

Son rire de fou raisonna fort dans la pièce et il relâcha la pression sur les cordes vocales de Raiden avant de continuer.

- ...Ensuite je m'occuperais bien d'elle, juste pour l'entendre hurler, avant qu'elle ne reparte en mis...

- Ferme là pauvre fou, elle ne viendra pas !

- Ho ho ho en est tu réellement certain? Je la sens déjà en approche; haaa quand je pense que tu es tombé amoureux d'elle... Comme-ci notre petite perle pouvait comprendre les sentiments de notre vulgaire déchet.

- Je... n'en suis pas amoureux, je dois juste... la protéger.

Le scientifique leva les yeux, signalant son désintérêt aux propos de son jouet et il approcha une machine qui scintillait d'un éclat foudroyant. Deux épaisses aiguilles terminaient le bras articulé de la machine, comme deux crocs prêt à mordre dans leur cible. Le chercheur fou pressa une série de bouton puis les deux aiguilles transpercèrent la cuirasse du jeune homme, l'électrocutant violement par à coup séparés d'une dizaine de secondes. La douleur intense -même pour un androïde- lui arracha des râles de douleurs et, une fois son calvaire terminé, il fut jeté au sol et passé à tabac par cet homme qu'il haïssait tant. Ce-dernier se baissa et lui lâcha quelques mots.

- T'es cris vont la faire venir... crois-moi.

Raiden lui cracha au visage, croisant les doigts pour que Luka ne tombe pas dans un piège aussi grossier que celui-là; il supportera la torture le plus silencieusement possible, juste au cas où...



_________________________________________________



...Who am I? A man , a machine, or something much worse still...?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Rang: Arme 03
Niveau: 4 / 100
Expérience:
637/2000  (637/2000)

MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   Mar 5 Fév - 18:45

Les deux cyborgs se rendaient à l’hôtel du secteur 2 quand, sans aucune explication, Luka se retrouva enchaînée.

- Je ne pense pas qu'ils aient la patience pour attendre sagement ta venue, c'est pour ça que je suis là.

Alors que la jeune demoiselle tentait de se défaire de ses liens, Raiden fondait déjà sur leur assaillante –car oui, c’était une jeune fille. Elle ne regarda pas leur petit duel, se concentrant sur les chaines qui l’entravaient. La prothèse que lui avait installé Lucrecia n’équivalait pas son ancien bras, certes, mais au moins elle possédait une force qui s’en rapprochait.

- Vous êtes des idiots. De GROS idiots. Mais tant mieux, je suis pressée.

Une contraction des muscles bioniques fit péter les maillons des chaines.

- J'espère que vous serez au moins amusants, maintenant.
- Qui es-tu ?! demanda l’Arme 03 d’un ton agressif en même temps que son compagnon.
- Je suis la personne la plus apte a vous réduire en cendre, je connais vos faiblesses autant que le plan précis à partir duquel vous êtes fabriqués, je connais l'emplacement de chacun de vos petit boulons. Je suis, Sky Phantomhive. Et je suis ici pour ramener vos charmante petites fesses circuitées se faire démolir aux labos.

Et sur ces mots, la majorité de son corps se trouva protégé par une épaisse armure ébène.

- Vous avez deux options et deux secondes pour vous décider une fois que je les auraient exposées, la première, vous me suivez bien gentiment et je vous promet, en échange de ne pas vous faire de mal pendant le trajet.
- Et la deuxième ? questionna Raiden, en vain car ils savaient ce qu’elle leur répondrait.

Et leur déduction fut juste, puisque la dénommée Sky leva son épée et s’attaqua au Cobaye 02. Luka s’apprêtait à lui porter main forte, mais l’Ombre en elle l’en empêcha.

*- Tu ne dois pas foncer tête baissée comme ça contre un adversaire que tu ne connais pas ! Surtout lorsque lui te connaît !
- Alors je vais rester là sans rien faire ?!
- Observe-la un peu, ton pote semble se débrouiller pour l’instant. *

Kogaiji avait raison : malgré le fait qu’il semblait troublé par le changement d’apparence de l’arme de son adversaire, il réussit à la blesser au bras. Mais ce fut de courte durée, puisqu’elle répliqua en lui tirant dans la jambe et en lui assénant un coup de genou. Sans perdre une seconde, Luka concentra sa puissance dans ses jambes mécaniques et exécuta un Rapid Spare. Mais Sky avait plus d’un tour dans son sac et fit apparaître des flammes violacées pour la tenir à distance. Elle eut le réflexe de stopper sa course, mais sa prothèse métallique fut tout de même un peu brûlé.

Et alors que l’assaillante proféra une ultime menace, Raiden s’élança vers elle et lui planta son sabre dans le ventre à une vitesse folle. La repoussant contre le mur le plus proche d’un coup de pied, il se tourna vers la fille aux cheveux roses :

- Luka, ne reste pas là, c'est toi qu'ils veulent. Sa voix était ferme mais pas hostile. On ne peut pas faire grand-chose contre elle, tu ne dois pas rester là !
- Alors comme ça on préfère faire mumuse ?

Et Sky chargea violemment Raiden. La grande majorité de ses coups le touchait, et lorsque l’Arme 03 se jeta dans la bataille, une pluie de chaines noires l’immobilisa à nouveau. Cette fois, elles étaient bien plus résistantes et, même en se débattant ou en tentant de contracter ses membres mécaniques pour aire péter les maillons, l’entrave de cédait pas.
Bien au contraire, sur la volonté de Sky, les chaines commençaient à tordre les deux bras de la cyborg. Elle ne put garder un cri de douleur. Elle sentait, malgré sa résistance, que si cela durait plus longtemps, Lucrecia devra lui refaire une prothèse supplémentaire… S’ils s’en sortaient en vie.

- Espèce d'ordure, foutez-lui la paix.
- Bye bye.

Et elle tira un missile avec son canon, en direction du cobaye 02. Le projectile atteignit sa cible. Son ami était gravement blessé, des germes de sang s’échappant du trou causé par l’obus.

- Nooon ! Raiden !!

Et elle se débattit de plus belle lorsque la jeune fille aux couettes noires pointa son canon vers elle. Au dernier moment, Luka réussi à se décaler sur le coté, frôlant de peu le missile qui lui était destiné. Elle lui jeta alors un long objet. La libérant des chaines, et par réflexe, la demoiselle le saisit : c’était un poireau !
C’est ainsi, qu’à cause d’un virus débile, elle se mit à danser la polka, le poireau en main. Impossible de faire quoi que ce soit d’autre que cette danse –qui, doit-on le préciser, cassait l’image de la belle. Elle voyait tout ce qui se passait, entendait tout, mais ne pouvait rien faire…
Aussi vit-elle Sky pointer son canon une nouvelle fois vers elle, Raiden se jeter sur la brune, se prendre le missile malgré son état critique, et un nouveau missile qui l’atteignit elle…

Tombant au sol, le corps parcourut de quelques légers spasmes –derniers signes de vie de la polka débile-, Luka put bouger sa tête et regarder Sky.

- Si tu veux revoir ton cher et tendre, tu vas devoir venir le chercher.

Après un clin d’œil et un sourire malsain, la brune attacha le cobaye 02 à son véhicule avec ses chaines. Regardant la demoiselle à terre, qui venait de cesser sa danse, il lui lança ses quelques mots :

- Luka... tu ne dois... surtout... pas venir me... chercher.

Et la voiture démarra en trombe, laissant Robocop sur le sol, seule, blessée, à la vue de tous les passants qui, attisé par la fin du combat, commençaient à s’agglutiner autour de l’hybride. Elle ferma son poing, le frappa au sol et tenta de se relever pour se mettre à l’abri : les autorités n’allaient pas tarder à arriver, et séjourner en prison n’était pas le bienvenu dans son emploi du temps. Arpentant les ruelles de Midgard, l’hybride tituba vers l’hotel du secteur 2.
Oubliant le visage inquiet et apeuré du standardiste, elle monta directement dans sa chambre où, ouvrant la porte soudainement, elle se rua sur le lit et déchira le drap blanc pour faire des bandages.
La demoiselle ouvrit la porte de l’armoire à pharmacie dans la salle de bain et sortit les désinfectants et autres produits de soins. A la main, elle retira les plus gros morceaux du missile qu’elle s’était prise puis, pour les plus petit, utilisa une pince à épiler.


Ce fut une tâche ardue et longue, mais elle finit par tout retirer. Ses organes n’étaient pas touchés, seule une hémorragie subsistait. Elle recousu la plaie, la désinfecta et entoura ses plaies de bandages avant de s’effondrer sur le lit.

Spoiler:
 

Allongée sur le dos, exténuée, Luka se laissa tomber dans les bras de Morphée.




Elle ouvrait la porte, donnant accès à un grand débarras. De nombreuses pièces mécaniques gisaient ci et là ; quelques carcasses d’androïdes traînaient par endroit. Et, dans un coin sombre, à moitié camouflé par une couverture poussiéreuse, un homme ou plutôt un hybride se tenait là, le dos appuyé contre un poteau en béton, les yeux fermés. Il y avait une inscription à la base de sa nuque…

- Cobaye 02… Rai…den… ?

Soudainement, l’hybride s’activa, comme « réveillé » par l’appel de son nom. Dans un mouvement lent et mécanique, il leva la tête pour observer la jeune femme. Il avait les yeux noisette, tirant vers le doré. Intriguée, Luka s’accroupit devant lui. Une poignée de centimètres les séparaient l’un de l’autre, mais ils ne disaient rien, ni ne bougeaient. Ils se contentaient de se regarder.
Curieuse, elle pointa un index pour toucher le visage de l’autre hybride. C’était bien de la peau humaine, cela se sentait au toucher. Il était comme elle : un humain « transformé » en cyborg…

- Tu as mal ?

Il lui répondit d’une voix similaire à la sienne : mi-mécanique mi-humaine.

- Ca fait longtemps que t’es là ?

Il n’en avait aucune idée. Donc oui, cela devait faire un bon moment qu’on le laissait moisir dans ce débarras… La couche de poussière sur ses épaules en témoignait. La jeune femme souffla sur la carcasse de l’androïde pour retirer les moumoutes de saletés, puis lui sourit. C’était la première fois qu’elle rencontrait quelqu’un comme elle. Tous les autres tueurs à gages de l’organisation la regardaient comme un monstre, et faisaient semblant de l’apprécier de peur de représailles de sa part.
Cependant, elle avait beau être une « hybride », summum de la technologie de l’organisation, elle n’en était pas moins dénuée de sentiments –même si on la forçait à les refouler. La jeune femme posa son front contre celui de Raiden et ferma les yeux.

- Je m’appelle Luka. Ne l’oublis pas, car moi je n’oublierais pas ton nom, Raiden, mon ami…

Le scientifique fit irruption dans le débarras, pris la fille aux cheveux roses par le bras et la traina hors de la pièce. Elle se retourna au dernier moment pour regarder l’autre hybride, et tendit le bras, comme pour l’attraper.
L’homme verrouilla la pièce après avoir violemment jeté l’Arme 03 contre la table d’opération.

- Tu n’aurais jamais du le voir ! JAMAIS !

Et appuyant sur un interrupteur, il appela du renfort pour immobiliser la demoiselle sur la table d’opération. Elle se débattit comme une tigresse, amochant plusieurs hommes. Mais au vu du nombre, peu importent ses capacités, elle n’avait aucune chance. Attachée à la table métallique, le scientifique la regarda, une machine inquiétante approchant petit à petit.

- Dire que toi, l’ « arme parfaite » tu l’as rencontré, lui, l’être « imparfait »… Je suis contraint, ma chère, d’effacer tout cela de ta mémoire. Car, vois-tu, ce cyborg, Raiden, lui et toi vous êtes liés. Vous êtes…




Des gouttes de sueurs perlaient sur le front de Robocop. Ses yeux grands ouverts, fixaient le plafond de la chambre miteuse. Elle se redressa, regarda à gauche, à droite, puis souffla. Tout ceci n’était encore qu’un rêve… Un rêve, ou un souvenir ? Elle pencha pour la seconde option. Cela ressemblait à la suite du souvenir quand elle était chez Lucrecia.
Il faisait bien jour dehors. La demoiselle vérifia ses bandages puis commença à réfléchir calmement à la situation. Elle ne pouvait plus contacter ou même faire confiance à son opérateur, Kaito. Après tout, il travaille pour l’organisation, il doit sûrement les renseigner sur ses faits et gestes. Elle devra donc trouver toutes les infos dont elle a besoin sur les Laboratoires Phantomhive dans les quatre jours qui suivent car, une fois sa prothèse neuve en place, elle irait sans tarder secourir Raiden. Elle ne pouvait le laisser dans les mains de ces scientifiques…

Elle pensa alors aux TURKS. Ils semblaient avoir la même technologie que les Laboratoires Phantomhive, peut-être ont-ils des plans du bâtiment ? La fille aux cheveux roses commençait à échafauder un plan méticuleux dans son esprit. Il ne lui restait plus qu’à attendre le jour J…


_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer avec le Feu, c'est risquer de se brûler les doigts...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otherworld :: •Le RPG• :: •Midgard• :: •Secteur 7•-
Sauter vers: